Solutions 30 : pas de rebond

Solutions 30 : pas de rebond©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 25 mai 2021 à 11h07

Solutions 30 perd encore 6% ce mardi, sous les 3 euros, après avoir chuté de 70% hier dans un marché très actif à la reprise des cotations, alors que l'auditeur du groupe, EY, a considéré ne pas être en mesure de formuler une opinion sur les comptes 2020 de Solutions30... L'auditeur a expliqué n'avoir pas pu recueillir des éléments probants suffisants et appropriés justifiant la nature, la substance, la valeur et la conformité avec les lois et règlements de certaines transactions réalisées par le groupe et déterminer si ces transactions ont été conclues avec des parties liées y compris les membres de la direction.

Solutions 30 perd encore 6% ce mardi, sous les 3 euros, après avoir chuté de 70% hier dans un marché très actif à la reprise des cotations, alors que l'auditeur du groupe, EY, a considéré ne pas être en mesure de formuler une opinion sur les comptes 2020 de Solutions30... L'auditeur a expliqué n'avoir pas pu recueillir des éléments probants suffisants et appropriés justifiant la nature, la substance, la valeur et la conformité avec les lois et règlements de certaines transactions réalisées par le groupe et déterminer si ces transactions ont été conclues avec des parties liées y compris les membres de la direction.

Solutions30 s'est dit en désaccord avec les fondements d'EY et a saisi le Président du Tribunal de commerce de Bobigny aux fins de solliciter la désignation d'un conciliateur pour l'assister...
En parallèle, le groupe a mentionné un processus de sélection de banquiers conseils afin d'activer la recherche d'actionnaire de référence, solution évoquée précédemment par le management. "La faisabilité pratique et réglementaire d'une telle option semble toutefois limitée dans le contexte actuel" souligne Portzamparc dans une note qui suspend son opinion sur le dossier. "trouver un nouvel auditeur et le temps d'audit nécessaire laissent craindre que la situation actuelle dure quelques mois" conclut l'analyste.

Profond désaccord

Dans un communiqué diffusé dimanche, le groupe a donc souligné que son rapport financier annuel intégrait un rapport du cabinet d'audit EY indiquant son "impossibilité d'exprimer une opinion" sur les comptes de l'entreprise. Solutions 30 ajoutait être en "profond désaccord avec cette position inhabituelle", qui ne constitue "ni une certification, ni une certification avec réserve, ni une opinion défavorable".
Le groupe réfute également la conclusion d'EY selon laquelle des "anomalies non détectées pourraient être à la fois significatives et avoir un caractère diffus".

La direction du groupe a rappelé au passage que "son modèle d'affaires est simple car la totalité des interventions du groupe sont gérées de manière centralisée, avec une traçabilité sur l'ensemble de la chaîne".
Elle a ajouté que "la position de trésorerie du groupe a été constatée en totalité au crédit des comptes bancaires du groupe pour un montant de 159 millions d'euros figurant à l'actif du bilan au 31 décembre 2020".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.