Solutions 30 rebondit !

Solutions 30 rebondit !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 26 mai 2021 à 10h47

Solutions 30 tente un rebond de 27%, de retour au-dessus des 3 euros ce mercredi, à 3,55 euros, après avoir lourdement chuté depuis la reprise des cotations boursières lundi, alors que l'auditeur du groupe, EY, a considéré ne pas être en mesure de formuler une opinion sur les comptes 2020 de Solutions30... L'auditeur a expliqué n'avoir pas pu recueillir des éléments probants suffisants et appropriés justifiant la nature, la substance, la valeur et la conformité avec les lois et règlements de certaines transactions réalisées par le groupe et déterminer si ces transactions ont été conclues avec des parties liées y compris les membres de la direction.

Solutions 30 tente un rebond de 27%, de retour au-dessus des 3 euros ce mercredi, à 3,55 euros, après avoir lourdement chuté depuis la reprise des cotations boursières lundi, alors que l'auditeur du groupe, EY, a considéré ne pas être en mesure de formuler une opinion sur les comptes 2020 de Solutions30... L'auditeur a expliqué n'avoir pas pu recueillir des éléments probants suffisants et appropriés justifiant la nature, la substance, la valeur et la conformité avec les lois et règlements de certaines transactions réalisées par le groupe et déterminer si ces transactions ont été conclues avec des parties liées y compris les membres de la direction.

Besoin de quelques mois

Solutions30 s'est dit en désaccord avec les fondements d'EY et a saisi le Président du Tribunal de commerce de Bobigny aux fins de solliciter la désignation d'un conciliateur pour l'assister... Interrogé sur BFM Business ce mercredi, la direction du groupe a demandé du temps au marché : "Je veux dire à toutes les parties prenantes qui nous ont fait confiance pendant presque 20 ans de nous laisser encore quelques mois pour arriver à régler ces problèmes", a expliqué Gianbeppi Fortis, le président du directoire. "On ne va pas lâcher l'affaire, on ne va pas tourner la page, on va aller jusqu'au bout", a-t-il poursuivi en dénonçant des attaques "sans preuve" contre la société...

"Nous avons demandé avec l'aide du tribunal de commerce de Bobigny d'avoir un médiateur qui va nous aider dans la négociation avec EY, pour une transition avec EY, à la recherche d'un nouveau commissaire aux comptes pour pouvoir avoir des comptes 2020 approuvés et pouvoir continuer", a encore déclaré Gianbeppi Fortis. "C'est ça que nous sommes en train de faire et nous avons juste besoin de quelques mois..."

Confiance affichée

Solutions 30 n'est "absolument pas" confronté à des départs de clients malgré la tourmente actuelle, a assuré le dirigeant, selon lequel "le business de l'entreprise est très simple" et "le contexte est bon" (...) "Tout ce qu'on a besoin, c'est que nos parties prenantes continuent à nous faire confiance quelques mois pour qu'on puisse sortir de ces problèmes."

Le groupe avait mentionné dans son dernier communiqué un processus de sélection de banquiers conseils afin d'activer la recherche d'actionnaire de référence, solution évoquée précédemment par le management...
La direction du groupe a rappelé au passage que "son modèle d'affaires est simple car la totalité des interventions du groupe sont gérées de manière centralisée, avec une traçabilité sur l'ensemble de la chaîne", ajoutant que "la position de trésorerie du groupe a été constatée en totalité au crédit des comptes bancaires du groupe pour un montant de 159 millions d'euros figurant à l'actif du bilan au 31 décembre 2020".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.