Somfy : précisions sur le mode de consolidation de Dooya

Somfy : précisions sur le mode de consolidation de Dooya©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 22 juin 2018 à 20h20

Le groupe Somfy détient 70% du capital du leader chinois des moteurs tubulaires, Dooya, depuis 2010 et dispose d'une option d'achat sur les 30% restants exerçable à partir de 2035. Il a été mis en place lors de l'acquisition une gouvernance avec l'actionnaire minoritaire de la société, la famille Sun, et convenu à cette occasion d'une représentation majoritaire de Somfy au sein du conseil d'administration de Dooya.

La société Dooya s'est développée depuis lors à un rythme soutenu, tout en demeurant sensiblement bénéficiaire. Elle a vu, en effet, son chiffre d'affaires passer de 35 millions d'euros en 2010 à 163 ME en 2017 et son taux de marge opérationnelle courante osciller autour de 6 à 7% sur la période, sauf l'an dernier, en raison du renchérissement des matières premières et du poids des investissements industriels et commerciaux. La société a privilégié, sous l'influence du groupe Somfy, le marché intérieur chinois, où elle détient aujourd'hui une position de premier plan, mais a été en conséquence moins active que ses principaux concurrents locaux à l'international, où elle dispose d'un potentiel important du fait de son positionnement.

Le Groupe a souhaité clarifier sa politique de marques et décidé ainsi de se concentrer sur Somfy et les marques associées (Simu, BFT, Asa, ...), fer de lance du bâtiment connecté, afin de stimuler leur capacité d'innovation et de conforter leur positionnement et leur performance sur les différents segments de marché. Somfy entend gérer Dooya comme une entité autonome, en partenariat avec l'actionnaire minoritaire, pour lui permettre de se développer séparément, notamment à l'international, et de s'adapter le mieux possible à son univers concurrentiel propre.

Le groupe entend ainsi dynamiser et consolider l'assise de sa marque principale Somfy, tout en pérennisant la position de Dooya et en préservant par là même la valeur de son investissement dans la société.

De nouvelles règles de gouvernance ont été adoptées à cet effet, sans occasionner pour autant de modification capitalistique, permettant de renforcer le rôle de l'actionnaire minoritaire, avec un contrôle conjoint sur la société.

Conformément aux normes IFRS, la société Dooya sera sortie du périmètre d'intégration globale du Groupe et consolidée selon la méthode de la mise en équivalence.

Les comptes de 2018 et 2017 seront de ce fait retraités, afin de permettre une comparabilité des périodes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.