Sony, Panasonic et Sanyo écopent d'une amende pour entente dans les batteries rechargeables

Sony, Panasonic et Sanyo écopent d'une amende pour entente dans les batteries rechargeables

Sony Japon console jeux vidéo groupe électronique

Boursier.com, publié le mardi 13 décembre 2016 à 12h20

La Commission européenne a infligé une amende de 166 millions d'euros aux fabricants de batteries rechargeables Sony, Panasonic et Sanyo. Les trois japonais, avec le Coréen Samsung, sont accusés d'avoir coordonné leurs politiques tarifaires et d'avoir échangé des informations sensibles sur le marché des batteries rechargeables Lithium-ion, notamment utilisées dans les ordinateurs portables et les téléphones mobiles. Samsung a échappé à l'amende pour avoir dénoncé l'entente. Les trois autres ont également bénéficié de mesures de clémence sur leur amende, en échange de leur coopération. Les quatre industriels ont reconnu leur implication dans le cartel et ont accepté de transiger. Les faits reprochés ont eu lieu entre février 2004 et novembre 2007.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Sony, Panasonic et Sanyo écopent d'une amende pour entente dans les batteries rechargeables
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]