Sony sort le chéquier pour prendre le contrôle d'EMI Music

Sony sort le chéquier pour prendre le contrôle d'EMI Music
Logo Sony

Boursier.com, publié le mardi 22 mai 2018 à 08h20

Le virage stratégique opéré par Sony prend une autre dimension ce matin avec l'annonce de la prise de contrôle de la major musicale EMI Music Publishing. Le géant japonais qui cherche à doper ses contenus dans le divertissement et à se détourner de l'électronique grand public, un secteur à faible marge, n'a pas hésité à débourser 2,3 milliards de dollars en numéraire pour racheter la participation d'environ 60% de Mubadala Investment Company dans EMI Music. "A l'issue de la transaction, Sony possédera indirectement environ 90% de EMI Music Publishing qui deviendra une filiale consolidée de Sony", affirme l'entreprise asiatique. Une transaction qui donne à EMI une valeur d'entreprise de 4,75 Mds$.

Kenichiro Yoshida à la baguette

Il s'agit de la première grosse opération réalisée par le nouveau directeur général de Sony, Kenichiro Yoshida, qui cherche à accroître les revenus d'un groupe désormais recentré sur les jeux-vidéos et les capteurs d'images. EMI dispose d'un catalogue de plus de deux millions de titres, dont ceux de Kanye West, Alicia Keys, Drake, Pink, Pharrell Williams ou encore Calvin Harris.

La musique en première ligne

Dans son plan triennal, Sony prévoit que sa division musique dépasse sa branche semi-conducteurs à la fois en termes de bénéfice opérationnel et de marges lors de l'exercice clos en mars 2019. La musique sera ainsi le deuxième contributeur aux bénéfices du groupe derrière les jeux et les services de réseau.

Cette grosse opération dans l'industrie musicale en appelle d'autres. L'avenir d'UMG au sein de Vivendi semble notamment s'écrire en pointillés alors que le conglomérat français a indiqué la semaine passée qu'il étudiait diverses options pour sa filiale, dont une éventuelle mise sur le marché.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.