Sopra Steria : le chiffre d'affaires progresse de 9,2% au troisième trimestre

Sopra Steria : le chiffre d'affaires progresse de 9,2% au troisième trimestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 25 octobre 2019 à 07h07

La croissance du chiffre d'affaires du 3ème trimestre de Sopra Steria s'est élevée à 9,2% à 1,039 MdE. L'effet périmètre a eu un impact positif de 11 ME. L'effet des variations de devises a été négatif de 2,9 ME. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires a progressé de 8,3%.

Au cours de ce trimestre, Sopra Steria a poursuivi la stratégie de montée en valeur de ses offres. Le Groupe a ainsi annoncé, le 30 septembre 2019, le lancement de sa nouvelle marque de conseil en transformation digitale, Sopra Steria Next, et une nouvelle identité visuelle pour l'ensemble des entités. Avec 3 400 consultants en Europe, Sopra Steria Next figure parmi les plus grands cabinets de conseil en transformation digitale. En accompagnant ses clients dans la conception de stratégies de transformation digitale innovantes, Sopra Steria Next est un maillon essentiel de la stratégie end-to-end de Sopra Steria.

En France, le chiffre d'affaires a atteint 427,8 ME, en croissance organique de 9%. La croissance a été soutenue dans toutes les activités, notamment dans le conseil, la transformation des infrastructures, en particulier liée au cloud, et la cybersécurité. Les marchés verticaux les plus porteurs ont été les secteurs de la défense, de l'aéronautique, des transports et du secteur public. La banque et les télécommunications ont été les moins dynamiques. L'effet calendaire, négatif d'un jour au 1er semestre 2019, était d'un jour supplémentaire au 3ème trimestre et sera négatif d'un jour au 4ème trimestre.

Au Royaume-Uni, le chiffre d'affaires s'est élevé à 166,2 ME (soit 16 % du chiffre d'affaires Groupe). Il n'intègre plus, depuis le 28 juin 2019, l'activité de recrutement qui avait contribué au chiffre d'affaires à hauteur de 34,4 ME au 3ème trimestre 2018. En dehors de cet effet et de celui des variations de devises, la croissance organique du chiffre d'affaires s'est élevée à 7,1%. Elle s'explique principalement par un effet de rattrapage et par l'amélioration, depuis le début de l'année, de la performance des deux co-entreprises dans le secteur public (environ 40% du chiffre d'affaires du pôle). Leur croissance organique moyenne a atteint 10,6% sur le trimestre. Les autres activités ont continué à être marquées par un certain attentisme. Enfin, la stratégie de renforcement du positionnement dans le secteur privé et la réorientation du modèle vers des services à plus forte valeur ajoutée comme le conseil, nécessitent d'être poursuivies sur plusieurs semestres.

Au 30 septembre 2019, l'effectif total du Groupe était de 45.238 personnes (44.114 personnes au 31 décembre 2018) dont 19,8% sur les zones X-Shore.

Variation de périmètre et croissance externe

-SAB est consolidée par Sopra Banking Software par intégration globale depuis le 1er juillet 2019.
-Sopra Financial Technology (partenariat avec les banques Sparda) a été consolidée par intégration globale le 1er aout 2019.
-NeoSpheres Consulting (chiffre d'affaires 2018/2019, arrêté au 31 août, estimé à 3,6 ME), acquise par Sopra HR Software, a été consolidée par intégration globale le 3 septembre 2019.

Objectifs 2019

-Croissance organique du chiffre d'affaires comprise entre 6,3% et 6,5% (antérieurement, "égale ou supérieure à 6%").
-Taux de marge opérationnelle d'activité en légère amélioration.
-Flux net de trésorerie disponible supérieur à 150 ME.

Ambitions moyen terme

Le Groupe vise une croissance organique annuelle de son chiffre d'affaires, à conditions de marché équivalentes, comprise entre 4% et 6%, un taux de marge opérationnelle d'activité de l'ordre de 10% et un flux net de trésorerie disponible compris entre 5% et 7% du chiffre d'affaires.

Prochains rendez-vous

Vendredi 21 février 2020 : publication des résultats annuels 2019 (avant bourse) et réunion de présentation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.