Sopra Steria : rebondit après une baisse jugée sévère

Sopra Steria : rebondit après une baisse jugée sévère©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 01 mars 2021 à 09h18

Plombé vendredi par la prudence de ses objectifs pour 2021, Sopra Steria remonte de 3,6% à 139,5 euros en ce début de semaine. Les analystes refont leur compte sur le dossier après les résultats et trouvent globalement la sanction de vendredi imméritée.

Plombé vendredi par la prudence de ses objectifs pour 2021, Sopra Steria remonte de 3,6% à 139,5 euros en ce début de semaine. Les analystes refont leur compte sur le dossier après les résultats et trouvent globalement la sanction de vendredi imméritée.

Pour Invest Securities, les résultats annuels se sont avérés solides, notamment avec une marge d'EBITA qui n'a reculé en 2020 que de -100pb malgré la crise sanitaire et la cyberattaque connue par le groupe. Pourtant, les messages prudents sur la dynamique de croissance au premier trimestre, sur les activités de software, ainsi qu'une guidance d'amélioration de la marge d'EBITA conservatrice (+50 à 100pb seulement) ont pesé vendredi. Les conclusions globales sont, selon le broker, positives, avec une reprise nette de la croissance interne à partir du deuxième trimestre et une progression de la marge malgré tout plus forte que ce que nous anticipions. Le courtier maintient ainsi son avis 'achat' avec une cible ajusté de 163 à 156 euros.

A 'surperformer' sur la valeur, Oddo BHF voit un upside de 5% sur le consensus au niveau du ROA et de plus de 10% sur les BPA 2021. En plus de cet upside, il estime que le titre est valorisé trop modestement (VE/EBIT ajusté 2021e de 8.9x vs 12.7x pour les pairs), et ce, alors même que la société affiche de meilleures perspectives de croissance organique du CA et de son EBIT pour 2021 ainsi qu'une bonne génération de cash (conversion d'EBIT en FCF de 63% en moyenne sur les 3 dernières années). La baisse du titre vendredi semble parfaitement injustifiée et représente une excellente opportunité d'achat. L'objectif est ajusté de 170 à 174 euros.

Bryan Garnier revalorise de son côté le titre de 170 à 194 euros et maintient son conseil 'achat' tandis que la Société Générale vise désormais 184 euros ('achat').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.