Spéculations autour de Technicolor qui s'écroule !

Spéculations autour de Technicolor qui s'écroule !
Technicolor nouveau logo

Boursier.com, publié le lundi 19 novembre 2018 à 12h15

Outre Renault, Technicolor occupe le devant de la scène boursière ce lundi. En queue de SRD, le titre du spécialiste des technologies de l'image plonge de 15% à 1,01 euro, alors que des rumeurs de vente partielle ou totale du groupe circulent dans les salles de marché. Les volumes sont pour le moins conséquents puisque plus de 8,2 millions de pièces ont déjà changé de mains, soit environ 1,96% du tour de table, contre une moyenne quotidienne de près de 2,62 millions d'actions sur les trois derniers mois.

Selon Reuters, Technicolor discute depuis des mois avec d'autres sociétés et des groupes de capital-investissement, dont l'américain Bain Capital, à propos d'une mise en vente ou d'une fusion avec un concurrent. Le groupe souffre en raison notamment des difficultés de sa division "Maison connectée", qui produit des boîtiers de connexion, frappée de plein fouet par l'augmentation du prix des puces mémoires.

Les analystes sceptiques

"Au vu de l'environnement difficile qui comprime les résultats, cette cession est insuffisante pour assurer la pérennité du groupe", affirme Invest Securities. Oddo BHF juge "credible" l'éventualité d'une mise en vente du groupe compte tenu de ses nombreuses difficultés. Les analystes estiment néanmoins qu'une "opération M&A ne peut avoir lieu actuellement sur des niveaux de prix satisfaisants pour l'actionnaire... L'historique récent incite à la prudence avec une cession des brevets qui avait été effectuée sur des conditions financières très en deçà des attentes".

La société réagit

Technicolor vient de réagir, via un communiqué de presse, à ces spéculations. Le groupe explique qu'il "passe en revue et évalue régulièrement les options stratégiques envisageables pour ses activités, que ce soit sous forme d'acquisitions, de rapprochements ou de cessions, à la poursuite de l'intérêt social et de celui des parties prenantes de la société. Ceci peut passer par des discussions avec des concurrents ou avec des investisseurs financiers. Ce processus est en ligne avec la mission du management de poursuivre un objectif de création de valeur pour les actionnaires. À cet égard, Technicolor souligne que les discussions sont à un stade préliminaire. Aucune décision stratégique ou engagement n'a été pris".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.