Spéculations autour des infrastructures réseaux d'Orange

Spéculations autour des infrastructures réseaux d'Orange©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 24 mai 2019 à 08h20

Orange va-t-il emprunter le même chemin que ses concurrents français en vendant une partie de ses infrastructures réseaux ? Selon 'TMT Finance', l'opérateur historique aurait mandaté JPMorgan en vue de l'accompagner pour une potentielle cession "monumentale" d'une partie de ses tours mobiles et de son réseau fibre. La publication spécialisée précise que les réseaux fibres et les tours d'Orange sur le seul périmètre français vaudraient entre huit et 10 milliards d'euros.

"Aucun processus de ce type n'est engagé", a toutefois indiqué à l'agence Reuters un porte-parole de l'opérateur français. Face à l'appétit des investisseurs pour les actifs d'infrastructures télécoms, Orange, comme ses concurrents, se pose toutefois la question de la monétisation et de l'optimisation de l'utilisation de ses infrastructures.

Devant les actionnaires du groupe réunis mardi pour l'assemblée générale d'Orange, le PDG Stéphane Richard a fixé parmi les priorités du groupe de réfléchir à la monétisation des réseaux. "L'appétit actuel des fonds d'infrastructure révèle bien la valeur intrinsèque des réseaux télécoms. Je suis convaincu que nos dizaines de milliers de tours, que nos millions de kilomètres de fibre optique sont notre meilleure assurance-vie dans le monde numérique de demain", a expliqué le dirigeant. Il a souligné la nécessité pour l'opérateur, qui a conclu récemment un accord de partage de réseau avec son concurrent Vodafone en Espagne, de se poser la question de "la maximisation de la valeur" de ses infrastructures.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.