Spie adopte la solution de logistique connectée Boks

Spie adopte la solution de logistique connectée Boks©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 27 novembre 2020 à 09h42

La division Tertiaire de SPIE Industrie & Tertiaire, filiale du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, a mis en oeuvre, en partenariat avec l'IOT Valley et Boks, un système de coffres connectés afin de répondre à la problématique des livraisons sur ses chantiers.

La livraison sur chantier, un aléa significatif
La division a participé au développement de Declique, une solution de boîtiers connectés, permettant d'identifier et quantifier les principales raisons d'interruption de travail sur chantier. Cet outil a permis de mettre en évidence une problématique majeure dans la bonne exécution du chantier : les livraisons sur site. Au-delà d'interrompre les équipes dans l'exécution de leurs tâches, la réception des colis génère une perte de temps significative pouvant représenter jusqu'à 10% des heures de production. A cela se rajoute le risque de sur-accident lié aux déplacements pour récupérer la multitude de colis livrés tout au long de la journée.

"Nos métiers de génie électrique demandent beaucoup d'équipements et de logistique, nos collaborateurs sont ainsi constamment interrompus par diverses livraisons de matériel. Le problème est tellement récurrent qu'il fait désormais partie du métier" précise Matthieu Boutonnet, chef de service à la division Tertiaire de SPIE Industrie & Tertiaire.

Répondre aux problématiques en s'adaptant à l'environnement de chantier

Afin de réduire les différents aléas identifiés, SPIE et Boks ont adapté et déployé sur chantiers une solution de coffres connectés, habituellement utilisée dans les résidences collectives.
"Nous avons adapté la solution existante aux différentes contraintes du chantier, notamment en termes de dimension et de résistance, mais elle devait également être facilement mobile et autonome en énergie" précise Adrien Oksman, président et co-fondateur de Boks.

Actuellement en test sur trois chantiers toulousains, ces coffres connectés permettent aux livreurs de déposer les colis à l'aide d'un code généré par le destinataire au moment de la livraison dans un environnement sécurisé. Les équipes peuvent alors récupérer le colis à n'importe quel moment sans être contraintes d'interrompre leur tâche. Après quelques semaines d'utilisation, la mise en place de ces coffres a permis de mesurer une amélioration significative de la productivité. D'autres modèles de coffres sont d'ores et déjà à l'étude pour permettre un déploiement plus large et s'adapter aux différentes typologies de chantier...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.