Spie recrute les talents du numérique

Spie recrute les talents du numérique©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 19 octobre 2020 à 13h26

SPIE CityNetworks, filiale française de SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, participe à la prochaine édition de l'Université du Très Haut Débit 2020, les 20 et 21 octobre 2020, aux Sables-d'Olonne en Vendée.
A l'occasion de ce rendez-vous incontournable des acteurs de la filière des infrastructures numériques, SPIE CityNetworks réaffirme ses engagements pour l'emploi dans le secteur, en plein essor, de la fibre optique.

Partenaire de la performance des territoires, SPIE CityNetworks est un acteur très engagé dans le domaine du déploiement de la fibre optique. Cette activité vient compléter d'autres métiers connexes tels que le déploiement et la maintenance des réseaux télécoms mobiles (3G, 4G, 5G), les réseaux d'énergie, les services à la cité, Transport & Mobilité. 150 postes y sont encore à pourvoir d'ici fin 2020 sur l'ensemble du territoire national. Parmi les profils les plus recherchés : des responsables d'affaires, techniciens en vidéoprotection, techniciens en électromobilité, monteurs éclairage public / télécoms / réseaux, dessinateurs / projeteurs bureaux d'études... Tous les niveaux d'études sont concernés, du CAP au diplôme d'ingénieur en passant par les IUT ou les BTS. "Malgré la conjoncture, nos besoins en recrutement restent significatifs.
La fibre optique est un segment particulièrement porteur et nous cherchons à attirer le plus de candidats sur ces métiers, du monteur câbleur au responsable de centre de profits, en passant par les dessinateurs en bureau d'études", précise Jean-François Riou, en charge des ressources humaines de la direction opérationnelle Ouest-Centre de SPIE CityNetworks.

SPIE CityNetworks met à profit son ancrage territorial au service de l'emploi. Elle contribue à de multiples dispositifs en faveur de l'employabilité des candidats au niveau régional et local :
-Partenariats avec les organismes de formation : la filiale collabore activement avec des structures comme l'AFPA dans l'ouest ou NOVEA pour recruter des candidats en alternance ou en contrat de professionnalisation. Un large panel de cursus sur la fibre optique est proposé et régulièrement complété par de nouveaux modules en lien avec l'évolution des techniques et des attentes des clients. Sur les trois dernières années, 50 collaborateurs issus de ces organismes ont été formés dans la région Ouest-Centre. En Vendée, 6 collaborateurs issus du MFR de Saint-Gilles-Croix-de-Vie ont bénéficié d'une formation au sein de la filiale pour apprendre le métier de monteur réseau. La filiale a collaboré avec la CCI du Cantal dans la cadre de la formation d'une dizaine d'étudiants au métier de dessinateur projeteur en bureau d'étude (Bac+2).
En moyenne, 75% des effectifs ont été recrutés à l'issue de ces formations, en CDI ou en contrats d'intérim, sur l'ensemble du territoire national.
-Aide à la réinsertion professionnelle : SPIE CityNetworks s'engage en faveur des personnes en réinsertion ou en reconversion professionnelle. Elle participe à plusieurs dispositifs comme la POEC en partenariat avec les Pôle Emploi des régions. Elle est par ailleurs adhérente au Geiq, un collectif d'entreprises qui soutient l'insertion de personnes en difficulté. Plusieurs formations d'une durée comprise entre 3 et 12 mois ont été mises en place pour accueillir ces publics. "Nous contribuons activement à la création d'emplois en région en donnant l'opportunité à des jeunes candidats ou professionnels de tous niveaux d'apprendre un nouveau métier et de se projeter sur un marché porteur", déclare Jean-François Riou.
-Engagement pour le Développement de l'Emploi et des Compétences (EDEC) de la Fibre optique : SPIE CityNetworks y a apporté sa contribution dans le cadre des réflexions engagées pour l'adaptation des compétences dans le contexte de montée en puissance de nouveaux métiers liés à la Smart city (vidéoprotection urbaine, déploiement 5G, éclairage intelligent, Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques...).

"Nous anticipons une accélération de l'emploi dans le domaine de la fibre optique jusqu' en 2022. Nous multiplions les initiatives pour recruter et former des femmes et des hommes indispensables à son déploiement et pour nous ouvrir aux talents les plus divers et les plus engagés", conclut Jean-François Riou.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.