Spie : retour sur les 20 euros

Spie : retour sur les 20 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 mars 2021 à 14h36

Spie retombe de 2,6% sur les 20 euros ce lundi, après avoir rejoint ses plus hauts niveaux depuis mars 2018 la semaine dernière, dans la foulée de la présentation de résultats annuels du groupe globalement supérieurs aux attentes et des perspectives jugées solides. Parmi les derniers avis d'analystes, Bryan Garnier a revalorisé le dossier de 20 à 23 euros en restant à l'achat'. Le groupe spécialisé dans les prestations de services multi-techniques a dégagé l'an passé un Ebita de 339,2 millions d'euros, en baisse de 18,9%, pour une production en repli de 4,7% à 6,64 milliards d'euros. Le free cash-flow a atteint un record de 323 ME.

Spie retombe de 2,6% sur les 20 euros ce lundi, après avoir rejoint ses plus hauts niveaux depuis mars 2018 la semaine dernière, dans la foulée de la présentation de résultats annuels du groupe globalement supérieurs aux attentes et des perspectives jugées solides. Parmi les derniers avis d'analystes, Bryan Garnier a revalorisé le dossier de 20 à 23 euros en restant à l'achat'. Le groupe spécialisé dans les prestations de services multi-techniques a dégagé l'an passé un Ebita de 339,2 millions d'euros, en baisse de 18,9%, pour une production en repli de 4,7% à 6,64 milliards d'euros. Le free cash-flow a atteint un record de 323 ME.

Le management se montre optimiste concernant l'année 2021, envisageant un fort rebond de sa marge d'Ebita ainsi que de sa production, toutes deux attendues très proches des niveaux de 2019. Spie a par ailleurs annoncé une reprise du paiement du dividende à 0,44 euro par action au titre de 2020.
Parmi les autres avis d'analystes, Oddo BHF a mis en avant l'excellente génération de FCF et a réitéré son avis à 'surperformance' et sa cible de 23,5 euros. Spie figure dans sa liste de valeurs recommandées "Midcap" pour le premier semestre. Jefferies ('achat') soulignait aussi la forte performance du côté du FCF et du désendettement alors que le dividende est plus élevé qu'attendu... "Pour 2021, le groupe voit sa production et son EBITA revenir au niveau de 2019, induisant une croissance organique de l'ordre de 4% et une marge d'EBITA de retour à 6%. Ces niveaux sont au dessus de nos attentes (croissance org. 2,1% / Marge EBITA 5,7%)" commente de son côté Portzamparc qui rappelle qu'une valorisation incluant les 200 ME de CA acquis par an (stratégie de consolidation du secteur de SPIE) induit un objectif de cours de 24,5 euros sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.