SpineGuard : amélioration de l'EBITDA de 27%

SpineGuard : amélioration de l'EBITDA de 27%©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 septembre 2019 à 18h04

SpineGuard, entreprise innovante qui déploie sa technologie digitale de guidage chirurgical en temps réel (DSG) pour sécuriser et simplifier le placement d'implants osseux, annonce ses résultats du premier semestre de l'exercice en cours, clos au 30 juin 2019. Le résultat opérationnel courant s'améliore de 51% à -409 KE contre -839 KE et l'EBITDA s'améliore de 27% à -351 KE au S1 2019 contre -483 KE au S1 2018. Les charges opérationnelles de la Société s'établissent à 3.332 KE au S1 2019, contre 3.970 KE au S1 2018. Le taux de marge brute de 84,6% au 30 juin 2019 contre 86,3% au 30 juin 2018 "reste très solide". Son évolution s'explique essentiellement par une baisse du prix de vente moyen de 2% aux États-Unis sur les gammes Classic compensée en partie par l'amélioration des prix de revient sur les produits fabriqués. La société a généré au S1 2019 un chiffre d'affaires de 3.445 KE.

La trésorerie au 30 juin 2019 ressort à 988 KE contre 1.062 KE au 31 décembre 2018. Dans la continuité de 2018, la Société a maintenu un contrôle strict des dépenses et sa capacité d'autofinancement (EBITDA) ressort à -351 KE contre -483 KE au S1 2018 soit une amélioration de 27%.

"La mise en place d'alliances stratégiques est la priorité de SpineGuard afin de continuer d'étendre le champ d'applications de la technologie DSG et de créer ainsi de la valeur en exploitant au mieux les nouvelles opportunités de marché qui sont clairement identifiées. Comme annoncé le 20 mai 2019 dans la lettre aux actionnaires, la Société a mandaté la banque américaine Healthios Capital Markets pour l'assister dans cette démarche", ajoute SpineGuard.

Ces nouveaux partenariats peuvent être dans le secteur de la chirurgie vertébrale et plus généralement en orthopédie, particulièrement autour des applications en navigation et robotique chirurgicale.

SpineGuard travaille actuellement au programme de visualisation et d'enregistrement du signal DSG (DSG-Connect) qui permettra d'intégrer aisément la technologie DSG aux robots par des algorithmes de détection automatique de brèches osseuses. Il permettra en sus une évolution de sa gamme d'instruments PediGuard avec l'ajout de la capacité de transmission sans fil du signal mesuré et de sa visualisation peropératoire via une application sur tablette.

"La plateforme DSG reste à ce jour unique par sa capacité à différencier les tissus en temps réel sans exposer l'équipe chirurgicale aux rayons x", estime le groupe.

SpineGuard Inc. a par ailleurs officiellement transféré son siège américain de San Francisco à Boulder (Colorado) le 1er juillet 2019.

Stéphane Bette, Directeur Général de SpineGuard, déclare : "Reflet de notre réorientation stratégique, notre résultat opérationnel est en forte amélioration et conforme à nos objectifs. Nous avons continué d'investir en R&D, maillon indispensable au déploiement des innovations de notre plateforme DSG pour les applications robotique et dentaire, dans la préparation du lancement de DSG Connect et l'accompagnement de la croissance de la vis 'intelligente'. Nous maintenons notre cap sur la maîtrise de la consommation de trésorerie en nous appuyant sur le socle historique de l'activité PediGuard. Enfin, nous travaillons activement avec la banque d'affaires Healthios Capital Markets à la conclusion d'accords industriels d'envergure pour continuer d'étendre le champ d'applications de la technologie DSG, générer de la croissance et créer de la valeur pour nos actionnaires".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.