SpineGuard publie son chiffre d'affaires du T1

SpineGuard publie son chiffre d'affaires du T1©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 avril 2020 à 19h09

SpineGuard annonce aujourd'hui son chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2020. Le chiffre d'affaires consolidé du T1 2020 s'établit à 1.376 KE contre 1.692 KE au T1 2019 (-16,5%). 1.536 unités équipées de la technologie DSG ont été vendues au cours du T1 2020, comparées aux 2.028 unités du T1 2019.
Aux États-Unis, 871 unités ont été vendues contre 1.056 au T1 2019. L'impact du COVID-19 a été extrêmement significatif sur la dernière quinzaine de mars avec un arrêt quasi-total des commandes et des livraisons.

Pour protéger les équipes et préserver au mieux la trésorerie face à cette crise sans précédent et dont il est impossible de prévoir aujourd'hui précisément la magnitude et la durée, la société a décidé de prendre les mesures suivantes :
-Télétravail et activité partielle pour une grande partie du personnel en France et aux Etats-Unis.
-En France, le paiement des cotisations sociales et fiscales est reporté comme proposé par l'Etat et les organismes sociaux pour les sociétés directement impactées par la pandémie.
-La demande d'encaissement anticipé du Crédit d'Impôt Recherche (CIR) a été déposée fin mars pour un montant de 174 KE.

Réduction des dépenses : la Société a mis en oeuvre diverses mesures de réduction et de renforcement des autorisations d'engagement de dépenses. De plus, de nombreux congrès et évènements prévus jusqu'en septembre sont annulés ou reportés et plus aucun déplacement n'est possible.

Procédure de sauvegarde en France et Chapter 11 aux États-Unis

Le Conseil d'administration et la Direction Générale de SpineGuard estiment que la procédure de sauvegarde permettra de renégocier l'échelonnement de sa dette et d'alléger son impact pour la société.
Cette protection effective en France et aux États-Unis, soit sur l'ensemble du périmètre de la Société, offre la possibilité à SpineGuard de se concentrer plus efficacement sur son activité, ses clients et de mener à bien sa stratégie d'innovation centrée sur le déploiement de sa technologie DSG au travers, notamment, de partenariats industriels.

En France, SpineGuard est maintenant dans la période dite d'observation accordée par le Tribunal de Commerce. Cette période d'observation dure au minimum 6 mois et peut être prolongée par le Tribunal de Commerce. Elle vise à préparer et à soumettre un plan de sauvegarde qui doit permettre l'aménagement de la dette de la société. Au terme de la période d'observation, le Tribunal de Commerce reverra et arrêtera le plan, lequel devra être exécuté selon le calendrier prévu.

La procédure Chapter 11 ouverte aux Etats-Unis à la demande de SpineGuard Inc., filiale de SpineGuard SA, en est aussi à sa phase initiale. La société va proposer un premier plan de sauvegarde le 15 juin 2020. SpineGuard entend proposer un plan unique de réaménagement de sa dette, appliqué dans chacune des deux procédures, en France comme aux Etats-Unis.
Assistée désormais de Maître Thévenot, administrateur judiciaire désigné par le Tribunal de commerce ainsi que le prévoit la loi, SpineGuard poursuit ses discussions avec ses principaux créanciers pour aménager respectivement la dette "venture" et l'emprunt FEI Innovation et plus généralement proposer un plan de sauvegarde.

Il convient également de rappeler que la procédure de sauvegarde gèle toute faculté d'exercice des sûretés ou des nantissements existants. La procédure de sauvegarde en cours n'exclut pas un accord qui pourrait avoir pour conséquence de l'abréger.

Rappel des perspectives pour 2020

La collaboration déjà en place avec Adin Dental Implants Systems / ConfiDent ABC sur l'application dentaire devrait s'intensifier dès le ralentissement de la pandémie avec le co développement d'une nouvelle génération de produits intégrant la technologie DSG, fruit du test marché réalisé en 2019 avec la première génération de produits.
Les discussions pour la mise en place de partenariats industriels et stratégiques, notamment pour l'application robotique, se poursuivent malgré la crise sanitaire sous l'impulsion de la banque d'affaires Healthios Capital Markets.
Par ailleurs, la plateforme DSG Connect a obtenu le marquage CE, nous préparons maintenant son lancement en Europe et travaillons à son homologation FDA pour le second semestre. Cette innovation à forte valeur stratégique déjà utilisée expérimentalement par SpineGuard pour guider les robots chirurgicaux va s'appliquer à toute la gamme de produits PediGuard ainsi qu'à la vis intelligente. Elle doit contribuer à dynamiser les ventes de SpineGuard en Europe, aux États-Unis et dans d'autres zones géographiques à fort potentiel comme le Brésil, l'Arabie Saoudite ou la Turquie. Ce, bien sûr, après que la propagation du virus COVID-19 aura été jugulée et que les hôpitaux auront repris une activité normale.

Tenue de l'Assemblée Générale Mixte du 14 mai 2020

Conformément à la réglementation en vigueur (Application de la loi du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de COVID-19 et ordonnance en date du 25 mars) et aux recommandations récentes émises par l'AMF à ce propos, SpineGuard confirme que son Assemblée Générale Mixte aura bien lieu le 14 mai 2020 à 8h45, mais sans tenue physique. Elle se tiendra donc à huis clos, hors la présence des actionnaires. Il est rappelé que l'AMF encourage vivement les actionnaires à exercer leur droit de vote, prérogative fondamentale de l'actionnaire, et ce par un vote exclusivement à distance en cas d'assemblée générale à huis clos, et sauf cas particulier, à exprimer avant l'Assemblée Générale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.