'Stats' mitigées aux Etats-Unis

'Stats' mitigées aux Etats-Unis©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 03 mai 2021 à 16h03

Ces derniers jours, les indicateurs de conjoncture confirmaient les uns après les autres la vigueur de la première économie mondiale. Les trois dévoilés ce lundi sont un peu plus contrastés.

Ces derniers jours, les indicateurs de conjoncture confirmaient les uns après les autres la vigueur de la première économie mondiale. Les trois dévoilés ce lundi sont un peu plus contrastés.

L'indice PMI manufacturier américain final du mois d'avril est tout d'abord ressorti à 60,5, contre 59,1 en mars et 60,6 pour sa lecture flash. Chris Williamson, Chief Business Economist chez IHS Markit, a déclaré : "les fabricants américains ont enregistré en avril le plus grand boom depuis au moins 14 ans. La demande a bondi à un rythme jamais vu depuis 11 ans, dans un contexte d'espoir croissant de reprise et de nouvelles mesures de relance. Toutefois, les retards dans la chaîne d'approvisionnement se sont aggravés, atteignant le niveau le plus élevé jamais enregistré par l'enquête, étouffant la production de nombreuses entreprises. Les entreprises les plus touchées sont celles qui sont tournées vers les consommateurs, où le manque d'intrants a fait que la production est tombée en dessous de la croissance des carnets de commande dans une mesure record au cours des deux derniers mois, alors que les dépenses des ménages ont bondi..."

L'ISM manufacturier américain a en revanche quelque peu déçu puisqu'il s'établit pour sa part à 60,7, contre 65 de consensus, et 64,7 un mois plus tôt. Par ailleurs, l'indice des prix rattaché à l'ISM progresse de 4 points. A 89,6, il est au plus haut depuis juillet 2008.

Les dépenses de construction pour le mois de mars ont de leur côté rebondi de seulement 0,2% en comparaison du mois antérieur après une baisse révisée à 0,6% en février. Le consensus tablait sur une hausse de 1,6%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.