Statu quo de la Banque d'Angleterre, dissensions au sein du Comité

Statu quo de la Banque d'Angleterre, dissensions au sein du Comité©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 juin 2018 à 13h24

La Banque d'Angleterre vient, comme attendu, de maintenir son taux directeur à 0,5% mais cette décision a été loin de faire l'unanimité au sein de son Comité de politique monétaire. Andy Haldane, chef économiste de la BoE, s'est en effet prononcé pour une hausse du taux d'un quart de point, rejoignant ainsi Ian McCafferty et Michael Saunders qui étaient déjà favorables à un tel resserrement. La décision du jour a donc été adoptée à 6 voix pour et 3 voix contre. C'est la première fois depuis 2011 qu'un économiste en chef de la BOE ne rejoint pas la majorité. Le programme de rachat d'actifs a été maintenu à 435 Mds£. Le CPM a par ailleurs indiqué qu'il n'envisageait pas de réduire son bilan avant que le taux directeur atteigne 1,5%, contre 2% auparavant.

Le Comité estime que, "si l'économie évolue conformément aux projections du Rapport sur l'inflation de mai, un resserrement continu de la politique monétaire au cours de la période de prévision serait approprié pour ramener durablement l'inflation vers sa cible à un horizon conventionnel. Pour la majorité des membres, une augmentation du taux directeur n'était pas requise à cette réunion. Tous les membres conviennent que toute augmentation future du taux sera probablement graduelle et limitée".

Cette annonce a provoqué une vive hausse de la livre sterling qui grimpe de 0,25% actuellement face au dollar, à 1,321$.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.