Stellantis : le pied reste bloqué sur l'accélérateur

Stellantis : le pied reste bloqué sur l'accélérateur
Logos de Peugeot et Fiat illustrant le projet de fusion.

Boursier.com, publié le mardi 19 janvier 2021 à 11h03

Deuxième séance de cotations et deuxième séance de forte hausse pour Stellantis qui s'adjuge 5% à 14,1 euros en matinée sur la place parisienne. Le quatrième groupe automobile mondial pèse désormais près de 44 milliards d'euros en Bourse contre 39,2 MdsE hier matin à l'ouverture. Le marché semble autant enthousiaste que le management sur l'avenir de la société issue du rapprochement entre PSA et Fiat-Chrysler.

Sur le site de la Bourse italienne, le DG de Stellantis, Carlos Tavares, ancien patron de PSA, a déclaré hier que la fusion ajouterait 25 milliards d'euros de valeur pour les actionnaires au cours des prochaines années grâce aux réductions de coûts prévues. "Tous nos employés et nos équipes de direction sont totalement concentrés sur la création de valeur qui découle de la fusion de FCA-PSA et de la création de Stellantis".

"Nous avons l'échelle, les ressources, la diversité et les connaissances nécessaires pour saisir avec succès l'opportunité de cette nouvelle ère dans le domaine des transports", a de son côté affirmé John Elkann, président de Stellantis. "Notre ambition est de construire quelque chose d'unique, de grand, en fournissant à nos clients des véhicules et des services de mobilité distinctifs, sûrs, pratiques, innovants et durables".

Chez les analystes, UBS a débuté le suivi de la valeur à l''achat' avec une cible de 21 euros, tout comme Intesa Sanpaolo qui vise 17,8 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.