Stentys : nouvelle convocation d'Assemblée générale

Stentys : nouvelle convocation d'Assemblée générale©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 08 mars 2021 à 06h50

Stentys informe ses actionnaires que l'Assemblée générale mixte du 8 mars ne pourra pas valablement délibérer, le quorum minimum requis n'ayant pas été atteint. Les actionnaires sont conviés à une Assemblée générale mixte sur seconde convocation qui se tiendra à huis clos, le mardi 23 mars à 10h. Elle portera sur le même ordre du jour.

Stentys informe ses actionnaires que l'Assemblée générale mixte du 8 mars ne pourra pas valablement délibérer, le quorum minimum requis n'ayant pas été atteint.
Les actionnaires sont conviés à une Assemblée générale mixte sur seconde convocation qui se tiendra à huis clos, le mardi 23 mars à 10h. Elle portera sur le même ordre du jour.

Tous les documents relatifs à cette Assemblée générale demeurent inchangés et sont disponibles sur simple demande auprès de Stentys ou peuvent être consultés sur son site Internet, rubrique Investisseurs/ Assemblée générale.

L'Assemblée sera retransmise en audio, en direct puis en réécoute, sur le site internet de la société. Les actionnaires de Stentys sont invités à y participer à distance.

Il est précisé qu'une réponse sera apportée lors de l'assemblée générale du 23 mars 2021 aux questions écrites qui ont été déposées.

Stentys rappelle avoir obtenu, le 17 février, du Président du Tribunal de Commerce de Nanterre la désignation d'un mandataire ad hoc aux fins de représentation des actionnaires défaillants lors du vote de la résolution portant sur la dissolution anticipée de la société soumise à l'assemblée générale réunie, le cas échéant, sur seconde convocation. Le Président du Tribunal a désigné Thevenot Partners, en la personne de Maître Christophe Thevenot, en qualité de mandataire ad hoc. Les votes exprimés par le mandataire ad hoc devront intervenir dans un sens conforme à l'intérêt social. Il est également précisé que les droits de vote attachés aux actions des actionnaires défaillants devront être exercés par le mandataire ad hoc à raison de deux tiers de votes positifs et d'un tiers de votes négatifs, et uniquement à hauteur du quorum requis par la loi, afin de ne pas porter atteinte à l'intérêt légitime des actionnaires défaillants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.