STMicro : dopé par les rumeurs autour du prochain iPhone

STMicro : dopé par les rumeurs autour du prochain iPhone©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 juillet 2021 à 11h39

STMicro pointe en tête du CAC40 en fin de matinée à la faveur d'un gain de 2% à 33,1 euros. Le fabricant de semi-conducteurs est soutenu par les dernières rumeurs autour de la prochaine génération d'Apple. Selon les sources de 'Bloomberg', la firme de Cupertino aurait demandé à ses fournisseurs de fabriquer jusqu'à 90 millions d'appareils contre un niveau constant d'environ 75 millions d'unités pour les derniers modèles (entre la période initiale du lancement et la fin de l'année en cours). Apple tablerait ainsi sur une demande plus forte qu'au cours des dernières années pour ses prochains iPhones, la deuxième génération de Smartphones équipés de la 5G. Ces nouveaux appareils, dont la sortie est attendue en septembre, devraient comporter davantage d'améliorations que celles offertes par l'iPhone 12, que ce soit au niveau du processeur, de l'appareil photo ou de l'écran.

STMicro pointe en tête du CAC40 en fin de matinée à la faveur d'un gain de 2% à 33,1 euros. Le fabricant de semi-conducteurs est soutenu par les dernières rumeurs autour de la prochaine génération d'Apple. Selon les sources de 'Bloomberg', la firme de Cupertino aurait demandé à ses fournisseurs de fabriquer jusqu'à 90 millions d'appareils contre un niveau constant d'environ 75 millions d'unités pour les derniers modèles (entre la période initiale du lancement et la fin de l'année en cours). Apple tablerait ainsi sur une demande plus forte qu'au cours des dernières années pour ses prochains iPhones, la deuxième génération de Smartphones équipés de la 5G. Ces nouveaux appareils, dont la sortie est attendue en septembre, devraient comporter davantage d'améliorations que celles offertes par l'iPhone 12, que ce soit au niveau du processeur, de l'appareil photo ou de l'écran.

La pénurie actuelle de puces qui a ébranlé les opérations de plusieurs industries à travers le monde ne devrait par ailleurs pas affecter la production des prochains iPhones, précise l'agence. Apple est en effet le plus gros client du fabricant de puces TSMC et ses commandes démesurées font du lancement d'un nouvel iPhone un événement annuel que les fournisseurs de toute l'Asie planifient des mois à l'avance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.