STMicroelectronics : 8ème séance de baisse !

STMicroelectronics : 8ème séance de baisse !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 mars 2021 à 14h52

Et de huit ! STMicroelectronics aligne une huitième séance consécutive dans le rouge en ce milieu de semaine, en repli de 0,9% à 30,4 euros. Si globalement, le secteur technologique a dernièrement souffert dans le sillage du Nasdaq et des inquiétudes autour de la pénurie de composants électroniques, le groupe franco-italien souffre également des craintes qui lui sont propres et notamment des rumeurs autour des pertes potentielles de contrats avec Apple (le Face ID, puis plus récemment le wireless charging).

Et de huit ! STMicroelectronics aligne une huitième séance consécutive dans le rouge en ce milieu de semaine, en repli de 0,9% à 30,4 euros. Si globalement, le secteur technologique a dernièrement souffert dans le sillage du Nasdaq et des inquiétudes autour de la pénurie de composants électroniques, le groupe franco-italien souffre également des craintes qui lui sont propres et notamment des rumeurs autour des pertes potentielles de contrats avec Apple (le Face ID, puis plus récemment le wireless charging).

Or, comme le souligne Oddo BHF, le niveau de 'risque Apple' pour STM n'a rien à voir avec d'autres groupes. Apple 'ne représente que' 23,9% du chiffre d'affaires total contre 70% par exemple pour Dialog. De plus, les produits vendus sont diversifiés avec environ 50% du CA qui provient d'Imaging (Face ID) et 50% de plusieurs produits (notamment le wireless charging pour environ 2% du CA), sur plusieurs plateformes (iPhone, iPad, Mac, Watch, Earpods etc...), alors que Dialog dépendait d'un seul produit (le main PMIC) à hauteur de 60%...

Lors de 2 conférence investisseurs récentes, Jean Marc Chery, le patron de STM, s'est par ailleurs montré optimiste sur la qualité de la relation avec la firme californienne et sur les produits que STM pourrait vendre en plus à Apple. Aussi, il n'a pas confirmé la perte, soit du FaceID, soit de la puce de wireless charging. De manière générale, l'éventuelle perte d'un de ces slots serait progressive puisqu'un modèle d'iPhone (en l'occurrence le 12) est encore vendu pendant 3 ou 4 ans, permettant de lisser la perte sur plusieurs années, souligne l'analyste. Compte tenu de ces éléments et de la baisse récente, le broker réitère son opinion 'surperformer' avec un objectif de 45 euros.

Jean Marc Chery a particulièrement rassuré hier en affirmant que le taux de croissance de STM est supérieur à ce que la société a communiqué en décembre dernier. Lors d'une conférence organisée par Morgan Stanley, le dirigeant a déclaré : "par rapport à ce que nous avons dit en décembre, nous sommes clairement en avance... Le premier trimestre a été fort, reflétant la performance du quatrième trimestre". "Toute l'industrie réagit aux pénuries et aux coûts de la pandémie", a également souligné Jean Marc Chery en précisant que la "tarification de la société a été adaptée à partir du dernier trimestre pour refléter l'inflation des prix des matériaux et de la logistique".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.