STMicroélectronics : du solide

STMicroélectronics : du solide©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 18 février 2021 à 09h59

STMicroélectronics résiste au recul du marché boursier en ce début de séance, en hausse de 0,7% à 34,70 euros. Les analystes continuent de s'ajuster sur le dossier après la solide publication du spécialiste des semi-conducteurs. Berenberg est ainsi passé à 'conserver' avec un cours cible porté à 39 euros sur le fabricant de puces. JP Morgan avait déjà rehaussé sa cible à 36,5 euros, alors que Barclays avait remonté son objectif à 42 euros tout en restant à 'surpondérer'. Liberum avait de son côté réitéré son avis 'acheter' et sa cible de 40 euros. Bien que le broker anticipe un certain ralentissement de la demande dans l'industrie d'ici le quatrième trimestre, la dynamique devrait rester forte au cours des trois prochains trimestres... La croissance à long terme de STM est bien soutenue par "divers drivers tels que l'Internet des objets, les véhicules électriques, la conduite automatisée et les technologies de capteurs, tandis que la relation avec Apple reste forte".

STMicroélectronics résiste au recul du marché boursier en ce début de séance, en hausse de 0,7% à 34,70 euros. Les analystes continuent de s'ajuster sur le dossier après la solide publication du spécialiste des semi-conducteurs.

Berenberg est ainsi passé à 'conserver' avec un cours cible porté à 39 euros sur le fabricant de puces. JP Morgan avait déjà rehaussé sa cible à 36,5 euros, alors que Barclays avait remonté son objectif à 42 euros tout en restant à 'surpondérer'. Liberum avait de son côté réitéré son avis 'acheter' et sa cible de 40 euros.
Bien que le broker anticipe un certain ralentissement de la demande dans l'industrie d'ici le quatrième trimestre, la dynamique devrait rester forte au cours des trois prochains trimestres... La croissance à long terme de STM est bien soutenue par "divers drivers tels que l'Internet des objets, les véhicules électriques, la conduite automatisée et les technologies de capteurs, tandis que la relation avec Apple reste forte".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.