STMicroelectronics : en tête du CAC40 après un point rassurant

STMicroelectronics : en tête du CAC40 après un point rassurant©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 08 janvier 2021 à 09h32

STMicroelectronics s'adjuge 4,2% à 33,8 euros en début de séance, les opérateurs saluant logiquement le très bon point intérimaire du groupe spécialisé dans les semi-conducteurs. STM a fait état d'un chiffre d'affaires net préliminaire de 3,24 milliards de dollars au titre de son premier quatrième trimestre fiscal, en hausse de 21,3% en séquentiel et 580 points de base au-dessus du niveau supérieur de la fourchette de prévisions.

STMicroelectronics s'adjuge 4,2% à 33,8 euros en début de séance, les opérateurs saluant logiquement le très bon point intérimaire du groupe spécialisé dans les semi-conducteurs. STM a fait état d'un chiffre d'affaires net préliminaire de 3,24 milliards de dollars au titre de son premier quatrième trimestre fiscal, en hausse de 21,3% en séquentiel et 580 points de base au-dessus du niveau supérieur de la fourchette de prévisions.

"Nos programmes engagés auprès de nos clients pour l'électronique personnelle, ainsi que l'accélération continue de la demande en particulier pour les produits automobiles et les microcontrôleurs, ont été les principaux facteurs qui ont contribué à ce résultat. Notre chiffre d'affaires pour l'année 2020 a atteint 10,22 milliards de dollars, soit une augmentation de 6,9% par rapport à l'année 2019", a déclaré Jean-Marc Chéry, PDG de STM.

Bryan Garnier évoque une activité impressionnante au quatrième trimestre et juge les perspectives de moye-terme conservatrices. Il passe ainsi de 'neutre' à 'acheter' et porte son objectif de 29,5 à 37 euros.

Le marché semble rassuré par ces annonces alors qu'il avait lourdement sanctionné, début décembre, la révision à la baisse de certains objectifs de moyen terme. Le management avait notamment repoussé d'un an, à 2023, son objectif d'un chiffre d'affaires de 12 milliards de dollars. Le groupe franco-italien avait également revu sa guidance de marge d'exploitation annuelle dans une fourchette comprise entre 15% et 17% sur ce même horizon, contre 17 à 19% précédemment.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.