STMicroelectronics : reste sous pression

STMicroelectronics : reste sous pression©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 décembre 2020 à 09h15

STMicroelectronics ne parvient pas à relever la tête en début de séance. Après avoir violement chuté de 11,8% hier à la suite de la révision, surprise, de certains de ses objectifs de moyen terme en raison des tensions commerciales persistantes entre les États-Unis et la Chine, le titre du groupe franco-italien abandonne encore 2,2% à 29,3 euros dans les premiers échanges.

Dans un entretien accordé à 'Il Sole 24 Ore', Jean-Marc Chéry a tenté de rassuré en déclarant que les résultats des 1er et 2e trimestres devraient être "bons", ajoutant que la société donnera ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2021 en avril. Le dirigeant a néanmoins précisé que la reprise attendue par la firme en 2021 et 2022 "ne pourra malheureusement pas compenser entièrement l'héritage négatif de 2020".

Malgré cette sortie de route, Liberum et Morgan Stanley ont confirmé leur avis positif sur la valeur ce matin, la banque américaine relevant même son objectif de 32,5 à 34,3 euros. Oddo BHF reste également 'acheteur' du titre avec une cible ajustée de 40 à 36 euros. Cet incident de communication pourrait peser un certain temps. Mais, les tendances de l'industrie restent porteuses et le positionnement de ST ne s'est pas subitement dégradé, affirme le broker. Le groupe reste notamment fortement exposé à l'électromobilité via le Silicon Carbide (Tesla mais pas seulement), à SpaceX (wccftech.com), aux smartphones notamment via Apple, à l'IoT via les microcontrôleurs, le power management et la connectivité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.