STMicroelectronics : une publication bien accueillie

STMicroelectronics : une publication bien accueillie©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 juillet 2020 à 14h05

STMicroelectronics dévoile des résultats en repli au deuxième trimestre mais relève néanmoins sa prévision de chiffre d'affaires net pour l'exercice 2020, estimant que sa croissance sera tirée par l'amélioration des conditions de marché, de nouveaux produits et les programmes engagés auprès des clients. Sur le trois mois clos fin juin, le groupe franco-italien a enregistré un chiffre d'affaires net de 2,09 milliards de dollars (-4%), une marge brute de 35% (-320 pb), une marge d'exploitation de 5,1% (-390 pb) et un résultat net de 90 millions de dollars, soit 0,10 dollar par action après dilution. Des données supérieures aux attentes du marché.

La société explique le repli de la marge brute par des charges liées aux capacités de production inutilisées, incluant les restrictions de main d'oeuvre dues à la lutte contre la COVID-19, et la pression sur les prix. Le free cash-flow s'est établi à 28 ME au deuxième trimestre, alors qu'il était de -67 M$ un an plus tôt.

Sur le troisième trimestre, le management anticipe un chiffre d'affaires net de 2,45 milliards de dollars, en hausse de 17,4% en variation séquentielle, à plus ou moins 350 points de base, une marge brute d'environ 36%, à plus ou moins 200 points de base. Ces perspectives reposent sur l'hypothèse d'un taux de change effectif d'environ 1,12 dollar pour 1 euro au troisième trimestre, et tiennent compte de l'impact des couvertures de change existantes.

Guidance rehaussée

Enfin, sur l'ensemble de l'année, le groupe table désormais sur un chiffre d'affaires net compris entre 9,25 milliards et 9,65 milliards de dollars (contre une fourchette précédente de 8,8 à 9,5 Mds$) avec une croissance au second semestre qui devrait être comprise entre 610 millions et 1,01 Md$ par rapport au premier semestre. Il prévoit que cette croissance soit tirée par les programmes engagés auprès de clients, les nouveaux produits et l'amélioration des conditions de marché. Le plan de CAPEX pour 2020 s'établit à présent à environ 1,2 Md$.

Le titre grimpe

Le marché accueille favorablement ces annonces avec un titre qui grimpe de 2% à 27,3 euros. Goldman Sachs ('vendre') note que les revenus et l'Ebit ont battu le consensus établi par la société au deuxième trimestre grâce à la force de la branche MDG (Microcontrôleurs et circuits intégrés Numériques). Les perspectives pour le troisième trimestre sont également ressorties supérieures aux attentes au niveau des revenus et de la marge brute grâce à la fidélisation des clients, aux nouveaux produits et à de meilleures conditions de marché.

Banca Akros passe de son côté de 'neutre' à 'accumuler' et porte sa cible à 30 euros après un deuxième trimestre plus solide que prévu et des perspectives "définitivement positives".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.