Stratégie : Chargeurs dans les petits papiers de Portzamparc

Stratégie : Chargeurs dans les petits papiers de Portzamparc
Apple logo blanc

Boursier.com, publié le mercredi 10 janvier 2018 à 10h36

Un nouveau mois et une nouvelle "short-list" pour Portzamparc... En janvier, le bureau de recherche a choisi de miser sur Chargeurs, dossier qui remplace Compagnie des Alpes dans sa sélection de small et midcaps préférées alors que la valorisation du groupe de tourisme est jugée exigeante désormais. Le choix de Chargeurs est justifié par l'équipe d'analystes de Portzamparc par le rebond attendu du chiffre d'affaires au T4 2017, après la déception du T3, mais aussi par les bonnes perspectives organiques sur la période 2017-2022 (+4,2% en moyenne annuelle) et par les acquisitions qui pourraient être annoncées par le groupe.

Les 4 autres valeurs composant la short-list de janvier 2018 de Portzamparc restent inchangées par rapport à celles du mois de décembre. Il s'agit d'Herige, de MGI Coutier, d'Infotel et d'Orpea.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Stratégie : Chargeurs dans les petits papiers de Portzamparc
  • avatar
    ajlbn -

    l'article :Sondage : Macron et Philippe à nouveau en forte hausse
    Statut : refusé
    Il y a 5 minutes
    Se pose la question de la composition du panel de sondés! J'ai fait un sondage honnête chez moi! 100% des personnes consultées sont mécontentes de de gouvernement. Et avec de bonnes raisons comme ci-dessous!
    Les Lois Gattaz-Valls-Hollande-Macron se heurtent aux réalités de la vraie vie! Le patronat nous voulait taillables et corvéables à merci. Pour ce faire, le gouvernement a joué la carte de la division, entre les citoyens, les salariés du privé, du public, les chômeurs, les stagiaires, les retraités, les malades, les étudiants, les artisans, etc...et la division entre les syndicats, en faisant miroiter à certains la possibilité de devenir l'interlocuteur privilégié du pouvoir! Mais les bases syndicales, les délégués de terrain, eux sont restés unis. On les a vu dans les manifs nombreuses! Nos dirigeants ont ajouté, à diverses époques du mépris des insultes à notre endroit! Le "casse toi pauv' c.." de Sarkozy ne s'adressait pas qu'à une personne! Les "sans dent" de Hollande était bien collectif, les riens, les fainéants, les fouteurs de bor..ls, les assistés et autres mots de Macron, étaient de la même veine! Patrons, nous ne seront pas vos nouveaux esclaves! Ni nos enfants et petits enfants!
    02- censuré-repassé.
    Mes propos sont factuels, connus, publics, et sans insulte, sans racisme, sans majuscule, donc, ils respectent la charte. le modérateur n'a donc aucun motif réel et sérieux pour les rejeter hors le fait de vouloir pratiquer de la Police Politique digne des dictatures! Ce qui est contraire à la charte, normalement! Traitement égal pour tous! Donc je repasse mon propos autant de fois que nécessaire! Cordialement