Stratégie : les petites pépites du Crédit Suisse pour 2018

Stratégie : les petites pépites du Crédit Suisse pour 2018
bourse

Boursier.com, publié le lundi 29 janvier 2018 à 14h40

2018 devrait encore être une année propice aux petites capitalisations, estiment les analystes du Crédit Suisse Eugene Klerk et Brandon Vair. L'année dernière, cette classe d'actifs (les "petites capitalisations" au sens du Crédit Suisse vont de quelques centaines de millions à plusieurs milliards d'euros) a progressé de 20% en Europe, soit 10% de mieux que les grosses entreprises. Plusieurs éléments plaident en faveur d'une poursuite d'une forte dynamique, notamment la reprise assez généralisée, des valorisations qui ne sont pas trop tendues et des craintes excessives concernant l'impact des hausses de taux.

Dans la "short list" définie par la banque suisse, on retrouve dix noms qui sont à même de profiter des grandes tendances et qui offrent une combinaison inédite en matière de dynamique, valorisation et qualité. Parmi eux, Euronext (surperformance) sera le plus facile à exploiter pour un public français. Dans sa sélection élargie, l'analyste cite aussi Elis (surperformance). CS cite également Assystem et SMCP comme dossiers à considérer si l'économie européenne accélère encore davantage, ainsi que Vicat, Tarkett et Agta Record en cas d'un renforcement de la dynamique dans la construction. Enfin, le bureau d'études s'est aussi penché sur les petits dossiers de qualité qui mériteraient une meilleure couverture mais qui sont suivis par moins de cinq analystes : c'est le cas des françaises Synergie, Guerbet, SII et Infotel. A bon entendeur...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.