Stratégie : oubliez le Bitcoin, passez au cannabis !

Stratégie : oubliez le Bitcoin, passez au cannabis !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 janvier 2018 à 10h56

Le boom du cannabis légal est suffisamment prometteur pour que Bryan Garnier lui consacre une étude d'une trentaine de pages ce matin. Ça change du Bitcoin. Il faut dire que le marché global du cannabis est évalué à 177 milliards de dollars pour la seule année 2017, en grande partie (165 Mds$) grâce au trafic illégal, et plus marginalement (12 Mds$) via le commerce autorisé. Ce marché se divise notamment entre 34% en Amérique du Nord, 30% en Europe et 27% en Asie. Environ 183 millions de personnes sont considérées comme des consommateurs réguliers dans le monde. L'analyste Nikolaas Faes pense que le marché global atteindre 260 Mds$ dans dix ans, dont 140 Mds$ pour sa partie légale...

Actuellement, 25 pays ont commencé à légaliser le cannabis, pas seulement pour ses vertus thérapeutiques ou apaisantes, mais aussi pour profiter d'une manne fiscale confisquée par le marché noir. Il s'agit de l'Autriche, du Brésil, du Canada, du Danemark, de l'Allemagne, d'Israël, de l'Italie, du Mexique, des Pays-Bas, de l'Afrique du Sud, de la Suisse, de la Turquie et de l'Uruguay, à divers stades. Aux États-Unis, 9 états autorisent l'usage récréatif et 29 l'usage médical. D'autres cherchent à leur emboiter le pas, ce qui explique que l'analyste s'attende à une explosion du marché légal ces prochaines années. Et le potentiel qu'il a calculé n'intègre ni le marché des médicaments humains et vétérinaires, ni celui des boissons, qui présentent eux aussi de l'intérêt.

L'herbe est plus verte au Canada

Grâce à une législation très tôt adaptée et à sa proximité avec des Etats-Unis toujours réticents à autoriser le "weed", le Canada est au cannabis ce que la Californie est à internet : Canopy Growth, Aurora Cannabis et Aphria sont des entreprises pionnières qui pourraient bien profiter d'un marché de la légalisation dont la croissance annuelle est estimée à 28% par an d'ici 2027, selon Bryan Garnier. Aussi étonnant que cela puisse paraître, environ 200 sociétés cotées dans le monde ont un rapport de près ou de loin avec le cannabis, dont plus de 80 au Canada, où le segment pèse 20 Mds$ (US). Dans la sphère médicale, le plus gros dossier du secteur est GW Pharma, coté sur le Nasdaq et qui capitalise 2,3 Mds$. Le laboratoire développe des traitements à partir de sa plateforme cannabinoïde. Enfin, côté services, Scotts Miracle-Gro (6,2 Mds$ sur le NYSE) est plus connu pour ses produits de jardinage que pour ses solutions destinées aux cultivateurs de plans de cannabis, mais c'est un acteur important du secteur, y-compris pour l'agrochimie de la marijuana.

- Les stars canadiennes : Canopy Growth, Aurora Cannabis, Aphria et MedReleaf

- Les principales sociétés pharmaceutiques opérant dans le cannabis : GW Pharmaceuticals (Nasdaq), Arena Pharmaceuticals(Nasdaq), Insys Therapeutics (Nasdaq), AXIM Biotechnologies (Nasdaq), Medical Marijuana (Nasdaq), Corbus Pharmaceuticals (Nasdaq), Cara Therapeutics (Nasdaq), Growblox Sciences (Nasdaq), Zynerba Pharmaceuticals (Nasdaq), mais aussi AbbVie, qui dispose d'un produit utilisant du cannabis, ou les israéliens Breath of Life Pharma et iCAN.

- Les fournisseurs qui ont une activité en lien avec le secteur du cannabis : Scotts Miracle-Gro (NYSE), Kush Bottles (Nasdaq), Cannabis Sativa (Nasdaq), Lexaria Bioscience (Nasdaq) et United Cannabis Corporation (Nasdaq).

- Les ETF : Horizons Marijuana Life Sciences Index ETF, Horizons Marijuana Life Sciences Junior Marijuana Growers Index ETF, ETFMG Alternative Harvest ETF et Evolve The Marijuana ETF).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Stratégie : oubliez le Bitcoin, passez au cannabis !
  • avatar
    Tueur -

    Quel est l'avis de Nabilla ????

  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :
    Simplication administrative: le "droit à l'erreur" à l'Assemblée, plus de mille amendements au menu
    Statut : refusé
    Il y a 2 heures
    Une montagne de simplifications qui va accoucher d'une souris, comme d'habitude. Pour le citoyen de base, tout est, ou quasi, tracé, connu. Mais moins de règles, moins de réglementations, moins de contrôles, c'est le dogme du medef! Il faut faire confiance, en ce point, comme pour les fabricants de diesel, comme pour Lactalis ? Non, désolé, il faut établir des règles, et contrôler. Sinon, c'est faire preuve d'angélisme.
    17- censuré -repassé
    Comme c'est curieux, j'avais passé un propos qui pouvait passer pour un soutien de cette "simplification", et il est publié, alors que je n'en pense pas un traitre mot, alors qu'une critique même courtoise est rejetée. Il s'agit bien d'une Police de la Pensée! Aussi, je repasse mon avis autant de fois que nécessaire!
    Version autorisée par la censure:
    Statut : publié
    Il y a 18 heures
    Super! Enfin une bonne nouvelle! Simplifions, simplifions! L'idéal serait que l'on puisse faire ce que l'on a envie de faire, sans contrainte aucune, sans prévenir, et sans contrôle! On est sur la bonne voie!

    C'est tellement simplifié que même le titre de l'article ORANGE devient simplication!

    avatar
    Tueur -

    quel rapport avec le chicha , ce nouveau business prometteur en $$$ ??????