Suez ajuste ses prévisions de résultats

Suez ajuste ses prévisions de résultats©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 janvier 2018 à 20h10

Le Conseil d'Administration de Suez a procédé à la revue des estimations des résultats 2017 et des perspectives 2018. Il a constaté que Suez devrait atteindre ses objectifs 2017 de croissance organique de chiffre d'affaires, de génération de free Cash-Flow et de levier financier.

En revanche, l'Ebit a été affecté au 4e trimestre à hauteur de 45 millions d'euros par des dépenses spécifiques. Elles sont essentiellement provoquées par la situation particulière en Espagne et des coûts associés à la décision de mettre un terme à 2 contrats de services, au Maroc et en Inde, suite à des difficultés opérationnelles. Il en résulte une décroissance organique de -2%.

Hors ces éléments, la croissance organique annuelle de l'Ebit aurait été en ligne avec la tendance de +1,4% affichée lors de la présentation des résultats à fin septembre 2017.

Vision 2017

En synthèse, Suez estime les données suivantes pour l'exercice 2017 :
- Chiffre d'affaires de l'ordre de 15,8 milliards d'euros, en croissance organique de c. +1,5%
- Ebitda de l'ordre de 2,64 MdsE, en décroissance organique de c. -2%
- Ebit de l'ordre de 1,28 MdE, en décroissance organique de c. -2%
- Résultat net part du groupe de l'ordre de 300 ME. Il inclut, comme précédemment indiqué, des coûts liés à l'acquisition de GE Water pour 45 ME ainsi qu'au plan de départs volontaires en France pour 72 ME. Les autres coûts de restructuration sont compensés par des plus-values
- Free Cash-Flow supérieur à 1 MdE ; Dette Financière Nette de c. 8,5 MdsE, extériorisant un levier financier de 3,2x
- Dividende de 0,65 euro par action au titre de l'exercice 2017.

"La fin d'année 2017 a été marquée par des éléments particuliers ayant pesé sur les résultats opérationnels du Groupe. J'ai, en conséquence, décidé d'engager un programme d'actions vigoureuses propre à conforter notre croissance profitable. Il comprend non seulement, un plan spécifique de réduction des coûts en Espagne, mais aussi l'accentuation de la transformation profonde du groupe avec l'accroissement des efforts de mutualisation et de digitalisation. En parallèle, nous renforçons nos équipes commerciales pour le suivi et la conquête des grandes affaires, avec une priorité accordée à l'international, et nous capitalisons sur la nouvelle dimension de notre organisation de Key Account Management dédiée aux grands clients industriels", indique Jean-Louis Chaussade, Directeur Général de Suez.

Perspectives 2018

Compte-tenu de la contribution additionnelle des nouvelles activités dans le secteur "eau industrielle", d'une bonne dynamique anticipée dans les divisions Recyclage & Valorisation Europe et International, et des mesures d'adaptation à un environnement atone dans la division Eau Europe, le Conseil d'Administration retient les perspectives suivantes pour l'année 2018 :

- Croissance totale du chiffre d'affaires à changes constants de c. 9%, reposant sur la contribution d'environ 2,8 Md$ américains de la division Water Technologies & Solutions et sur une croissance organique supérieure à 1% pour les 3 autres divisions
- Progression totale de l'EBIT de 10% s'appuyant sur la contribution de la division Water Technologies & Solutions à hauteur de c. 200 M$ et sur une croissance organique des 3 autres divisions à hauteur de 3%
- Free Cash-Flow de c. 1 MdE
- Ratio de Dette financière nette / Ebitda proche de 3x
- Poursuite d'une politique de dividende attractive : au moins 0,65euro par action au titre des résultats 2018.

"En 2018, nous bénéficierons de la première contribution en année pleine de Water Technologies & Solutions, et de la dynamique de sa croissance qui est conforme à nos attentes. Par ailleurs, la croissance organique de l'Ebit des 3 autres divisions devrait s'accélérer pour atteindre environ 3%, grâce au dynamisme des divisions International et Recyclage & Valorisation Europe. Enfin, dans un contexte de faible inflation et d'inertie en matière de décisions publiques d'investissement, la contribution de la division Eau Europe devrait être stable", estime Jean-Louis Chaussade qui conclut : "Je suis confiant dans la trajectoire de Suez, qui capitalisera pleinement sur son potentiel de croissance rentable".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.