Suez : le marché en voulait plus

Suez : le marché en voulait plus©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 mars 2018 à 13h57

La confirmation des objectifs 2018 et le lancement d'un plan d'actions destiné à améliorer sa rentabilité ne suffisent pas au marché. Le titre Suez perd 1% à 11,2 euros en début d'après-midi à Paris. Le numéro deux mondial de la gestion de l'eau et des déchets vise toujours pour l'année en cours, à changes constants, une croissance de ses ventes de 9% environ, un Ebit en progression de 10%, un free cash-flow de 1 milliard d'euros environ et un dividende supérieur ou égal à celui de 0,65 euro par action proposé pour 2017.

Le plan de Suez passera par l'"accélération de la transformation et de la réduction des coûts", en particulier en Espagne et en France, pays dans lequel le groupe veut augmenter les synergies entre ses métiers de l'eau, de recyclage et de valorisation. Lors d'une conférence de presse, le directeur général, Jean-Louis Chaussade, a d'ailleurs indiqué que des postes seraient supprimés dans l'Hexagone. Les projets de Suez dans le pays devraient être définis d'ici trois à six mois et devraient inclure des départs naturels et des mesures de mobilité. Globalement, Suez veut porter son programme d'économies "Compass" à 200 millions d'euros en 2018 (après 150 ME en 2017) et le maintenir à ce niveau en 2019 et 2020.

La société a par ailleurs annoncé un remaniement de son comité exécutif avec notamment le retour de Jean-Marc Boursier à la direction financière.

Bryan Garnier parle de résultats sans surprises et note que l'augmentation des mesures d'économies était plutôt attendue suite aux récents commentaires de la direction. Le broker se demande néanmoins pourquoi les prévisions du groupe restent inchangées alors que l'objectif d'économies semble plus élevé que prévu...Le courtier est 'neutre' sur le dossier avec une fair value de 13 euros.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU