Suez : les ventes ont enregistré une croissance organique de 0,4% au troisième trimestre

Suez : les ventes ont enregistré une croissance organique de 0,4% au troisième trimestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 octobre 2020 à 19h16

Le groupe Suez a publié à fin septembre un résultat d'exploitation (Ebit) de 413 ME (-59% en variation brute, -55% en organique), un Ebitda de 2 MdsE (-14,6% en variation brute, -11,7% en organique) et un chiffre d'affaires de 12,6 MdsE (-4,3% en variation brute, -2,9% en organique). Les ventes du groupe ont enregistré une croissance organique de 0,4% au troisième trimestre, aidés notamment par le segment "Environmental Tech & Solutions". Suez attend toujours pour le second semestre un chiffre d'affaires en décroissance organique de 2% à 4% par rapport au second semestre 2019, avec un Ebit d'environ 600 à 650 millions d'euros.

Le numéro deux mondial de la gestion de l'eau et des déchets a de nouveau estimé que la proposition de rachat par Veolia était contraire à son intérêt... "Il n'y a pas de dialogue sous quelque forme que ce soit avec Veolia ; en fait, aucune des conditions normales à un dialogue ne sont réunies", a déclaré son directeur général, Bertrand Camus, lors d'une conférence téléphonique. "Aucune des questions fondamentales que nous avons inlassablement posées depuis le lancement de cette opération n'a trouvé de réponse concrète ; il n'y a pas d'offre précise, structurée, engageante pour l'ensemble de nos actionnaires et la pertinence du projet industriel n'est pas démontrée", a-t-il expliqué.
Suez, a ajouté Bertrand Camus, est notamment en discussions avancées pour procéder à une nouvelle vague de cessions d'actifs représentant environ 2 milliards d'euros.

Suez a en outre annoncé ce mercredi la cooptation de deux nouveaux administrateurs indépendants à son conseil, à savoir le président d'Atos Bertrand Meunier et le PDG d'Allianz France Jacques Richier. Ils remplacent les représentants de l'italien Caltagirone, dont Suez a annoncé que la cession de la participation de 3,5% était survenue dans le courant de l'été, ainsi que celui de l'espagnol Criteria Caixa, qui continue de détenir 5,9% du capital et a confirmé son soutien au plan Shaping Suez 2030.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.