Suez : recherché après les annonces

Suez : recherché après les annonces©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 août 2018 à 12h39

Suez grimpe de 1,8% ce vendredi, à 12,20 euros, alors que le groupe a annoncé le renforcement de ses activités dans l'hexagone avec le gain et le renouvellement d'une vingtaine de contrats innovants au cours du premier semestre, pour un montant total de 1 MdE...
Parmi ces contrats, on retrouve la collecte et le transport des eaux usées des Hauts-de-Seine. Ce 'deal', d'un montant de 387 ME et d'une durée de 12 ans, prendra effet en janvier 2019. Le Grand Avignon a aussi délibéré en faveur de Suez pour la gestion du service de l'eau potable de 8 communes de l'Agglomération. Ce contrat, d'un montant de 80 ME et d'une durée de 10 ans prendra effet le 1er janvier 2019... JP Morgan salue ce jour ces annonces en série et revalorise le cours cible de ce dossier Suez en remontant le curseur de 12,50 à 15,50 Euros. La direction a aussi confirmé l'ensemble de ses objectifs annuels après un premier semestre jugé solide.

Le numéro deux mondial de la gestion de l'eau et des déchets a réalisé sur la première partie de l'exercice un résultat net part du groupe résultat de 90 millions d'euros, contre 44 ME un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires de 8,351 milliards d'euros (+11,4% en variation brute, +15,0% à change constant). L'EBIT atteint 607 ME, en croissance de 12,0% à changes constants (594 ME de consensus) et le Cash-Flow Libre s'établit à 238 ME, en hausse de 25%.

Suez a par ailleurs annoncé un accord avec le gestionnaire de fonds de pension néerlandais PGGM afin de lui céder 20% du capital de Suez Water resources, société mère de l'ensemble des activités d'eau régulées du groupe aux Etats-Unis, pour un montant de 601 ME intégralement versé en numéraire.
Le groupe vise toujours pour 2018, à changes constants, une croissance de son chiffre d'affaires d'environ 9%, un Ebit en hausse de 10% et un free cash-flow d'un milliard d'euros. Suez a également confirmé son objectif de ratio de dette financière nette sur Ebitda proche de 3,0 et son intention de verser un dividende supérieur ou égal à 0,65 euro par action au titre de 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.