Suez sombre, Veolia et Engie emportés

Suez sombre, Veolia et Engie emportés©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 24 janvier 2018 à 09h15

Ça tangue à l'ouverture pour Suez, dont l'action s'effondre de -16,5% à 11,75 euros, après l'avertissement sur les objectifs lancé hier. Plusieurs analystes ont abaissé leurs recommandations ou leurs objectifs sur le dossier depuis hier soir : Raymond James, Deutsche Bank, Mediobanca, RBC Capital... L'ampleur de la révision pour 2017 est relativement modeste, mais la grosse déception provient des objectifs 2018. Selon les calculs de Jefferies, la société pourrait afficher un bénéfice net 2018 inférieur de 38% aux attentes du consensus jusqu'à hier. Un accès de faiblesse dans les divisions "Eau Europe" et "International" expliquent en partie la déception.

Veolia, qui avait cherché à échapper à la purge en publiant dès hier soir un communiqué réitérant ses propres objectifs, se retrouve éclaboussé malgré tout : -2,3% à 20,86 euros à l'ouverture. Quant à Engie, le principal actionnaire de Suez, il chute de -2,2% à 14,09 euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Suez sombre, Veolia et Engie emportés
  • avatar
    mimi380 -

    Les loups sont la , pour avaler, EDF,SUEZ ,SNCF. Tous ces vieux groupes mal géré volontairement pour un rachat au(franc symbolique) DETTE que payent tous contribuables et travailleurs ,sans retour ,depuis longtemps. La SNCFdevait étre privatisé,au moment des cent trois TGV,maintenant la SNCF , a plus de sept cent TGV, l'état oui ,le service publique OUI ,la spéculation NON .