Taux en zone euro: la BCE empêchera un dérapage haussier, assure Ch. Lagarde

Taux en zone euro: la BCE empêchera un dérapage haussier, assure Ch. Lagarde©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 01 mars 2021 à 21h50

La BCE empêchera une hausse prématurée des coûts de financement des entreprises et des ménages dans le contexte de la récession provoquée par la pandémie de coronavirus, a déclaré lundi Christine Lagarde, la président de la Banque centrale européenne.

La BCE empêchera une hausse prématurée des coûts de financement des entreprises et des ménages dans le contexte de la récession provoquée par la pandémie de coronavirus, a déclaré lundi Christine Lagarde, la président de la Banque centrale européenne.

"La BCE contribuera à faire en sorte que les entreprises et les familles puissent accéder aux financements dont elles ont besoin pour faire face à cette tempête, et qu'elles puissent le faire en ayant confiance dans le fait que les conditions de financement ne seront pas resserrées prématurément", a-t-elle dit dans un discours devant la fédération allemande des PME.

Les taux d'intérêt des crédits aux entreprises et aux particuliers sont remontés depuis le début de l'année, dans la crainte d'une poussée inflationniste liée à la reprise post-Covid-19, sous l'effet des injections massives de liquidités par les Etats et les banques centrales. Ces craintes ont suscité des interrogations sur la détermination de la BCE à maintenir ses taux directeurs à des niveaux historiquement bas.

Le rendement du Bund allemand à 10 ans est ainsi remonté depuis le début de l'année de -0,57% à -0,20% jeudi (avant un retour à -0,33% lundi), tandis que celui de l'OAT française de même échéance est monté de -0,34% à 0,06% jeudi, revenant en terrain positif pour la première fois depuis juin 2020. Lundi, le taux français à 10 ans est redescendu à -0,10%.

La Fed peu inquiète d'une flambée de l'inflation

Le même mouvement haussier a été observé aux Etats-Unis, où les taux souverains à 10 et 30 ans ont connu en février leur plus forte poussée haussière depuis 2016. Le rendement du T-Bond à 10 ans a flambé jeudi dernier jusqu'à 1,54% en séance, à comparer à 0,9% fin 2020, avant de refluer et de se stabiliser lundi à 1,44%. Le rendement du T-Bond à 30 ans pointait lundi à 2,21% (+4 points de base), contre 1,66% fin 2020.

Plusieurs responsables de la Fed, dont son président, Jerome Powell, se sont pourtant montrés rassurants ces derniers jours. Auditionné par le Congrès américain, M. Powell a répété la semaine dernière que la banque centrale américaine n'avait aucune intention de resserrer sa politique monétaire avant longtemps, estimant que l'économie américaine était encore loin d'avoir surmonté la crise sanitaire.

Il s'est montré peu préoccupé par une flambée durable de l'inflation, laissant entendre que les prix pourraient connaître temporairement un passage au-dessus de l'objectif de 2% de la Fed sans déclencher de remontée des taux directeurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.