Taux : hausse des taux en vue, mais l'inflation inquiète

Taux : hausse des taux en vue, mais l'inflation inquiète
Janet Yellen 8 mai

Boursier.com, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 00h04

La Réserve fédérale a publié mercredi soir les Minutes de sa dernière réunion, au cours de laquelle elle avait conservé le statu quo sur ses taux directeurs. Le compte-rendu de la réunion du 31 octobre a confirmé ce que les membres de la Fed laissaient entendre ces dernières semaines, à savoir que la banque centrale américaine se prépare à relever une nouvelle fois ses taux directeurs, sans doute en décembre, un facteur qui est déjà très largement anticipé par les marchés financiers.

En revanche, si un tour de vis semble "justifié à court terme", selon la Fed, ses responsables se montrent divisés pour l'avenir. Plusieurs d'entre eux souhaitent attendre que l'inflation donne des signes d'accélération avant de continuer à relever les taux directeurs, selon les Minutes. La hausse des prix reste en effet de manière persistante bien en dessous de l'objectif de 2% de la Fed.

La présidente de la Fed Janet Yellen s'est elle aussi inquiétée de la faiblesse persistante de l'inflation. Dans une intervention à l'Université de New York, Mme Yellen a averti mardi soir que relever les taux directeurs trop vite risquerait de maintenir l'inflation sous le niveau cible de la Fed. Elle a aussi estimé que les attentes liées au niveau de l'inflation montraient des signes de baisse.

Les marchés des changes et des taux ont réagi à la publication des Minutes : le dollar a nettement reculé mercredi, l'euro grimpant de 0,75% à 1,1821$ en fin de soirée sur les marchés interbancaires à New York.

Sur les marchés obligataires américains, les taux d'intérêts se sont nettement détendus mercredi : le rendement du T-Bond à 10 ans a cédé 4 points de base à 2,32% dans l'anticipation d'une politique moins haussière de la Fed en 2018 qu'en 2017 (trois hausses de taux cette année si celle du 13 décembre se confirme). Dans ses dernières projections, la Fed anticipait encore trois nouvelles hausses de taux d'un quart de point en 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.