Taux : la Fed apparaît divisée sur les futures baisses

Taux : la Fed apparaît divisée sur les futures baisses©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 juin 2019 à 21h33

La Réserve fédérale américaine a donc laissé ses taux directeurs inchangés mercredi, à 2,25-2,50%, comme les marchés financiers l'avaient anticipé. La banque centrale américaine a cependant ouvert la voie à des futures baisses de taux : elle a changé de ton en citant dans son communiqué des "incertitudes croissantes" sur la conjoncture, promettant de "surveiller de près" les indicateurs économiques et d'agir "de façon appropriée" si nécessaire.

Pour autant, les nouvelle projections économiques de la Fed, publiées mercredi en marge de son communiqué montrent que ses membres (actuellement 17, dont 10 ont le droit de vote aux réunions) sont particulièrement divisés quant à l'opportunité de procéder à des assouplissements. Plus de la moitié d'entre eux (9 sur 17) prévoit d'ailleurs toujours des taux stables voire en hausse d'ici à la fin 2019.

8 membres prévoient un baisse, 8 un statu quo et 1 une hausse

Ainsi, les projections médianes montrent que la Fed prévoit toujours un taux des fed funds à 2,4% à la fin de l'année (sans changement par rapport à ses dernières projections de mars), ce qui impliquerait non pas une baisse mais une stabilité des taux.

Dans le détail, les membres de la Fed apparaissent très partagés, à la lecture du graphique en nuage ("dot plot") qui matérialise leurs prévisions, de façon anonyme. On y lit que huit d'entre eux voient les taux baisser d'ici à la fin 2019, dont 7 prévoient deux reculs pour revenir à 1,75-2% et un prévoit une baisse d'un quart de point à 2-2,25%. Huit autres prévoient des taux inchangés d'ici à décembre, à 2,25-2,50%, et un dernier prévoit une hausse d'un quart de point à 2,50-2,75%.

Pour la fin 2020 en revanche, les prévisions de taux sont bien revues en baisse, à 2,1% au lieu de 2,6% en mars, et pour 2021, elles sont de 2,4% (contre 2,6% précédemment).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.