Taux : la Fed va accroître son bilan, mais ce n'est pas un "QE"

Taux : la Fed va accroître son bilan, mais ce n'est pas un "QE"©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 11 octobre 2019 à 22h10

La Réserve fédérale américaine a annoncé vendredi une série de mesures destinées à améliorer la liquidité sur les marchés financiers, en réponse aux tensions observées depuis la mi-septembre sur le marché des prêts interbancaires à court terme. Ces tensions ont semé le doute sur le niveau de contrôle de la Fed sur les taux à court terme, via son taux des "fed funds". Censés rester autour de 2%, les taux courts entre banques ont brièvement grimpé le mois dernier jusqu'à 9%, entraînant des injections massives de liquidités de la part de la Fed.

Le président de la Fed Jerome Powell a donc annoncé vendredi que la banque centrale américaine s'apprêtait à accroître à nouveau son bilan par un programme de rachat de bons du Trésor. Dans un communiqué, la Fed a précisé qu'elle achèterait des bons du Trésor à court terme, à hauteur de 60 milliards de dollars par mois, au moins jusqu'au deuxième trimestre 2020. Parallèlement, elle poursuivra ses opérations "repo" (rachat des prises de fonds en pension) au moins jusqu'à la fin janvier 2020.

Pas de nouveau "QE"

Lors d'une prise de parole à Denver, lors de la convention annuelle de la NABE (National Association for Business Economists), Jerome Powell a indiqué que l'objectif de la Fed était d'éviter de nouvelles perturbations sur le marché du "repo", un outil de crédit à court terme essentiel de financement interbancaire.

La Fed a cependant précisé que ces opérations ne constituent en aucune manière un "changement de politique monétaire", ni une nouvelle opération d'assouplissement quantitatif (QE) du type de ceux qu'elle a conduites par le passé pour sortir de la crise des "subprimes".

La Fed ne vise pas cette fois à acheter des créances à long terme pour faire baisser les taux longs, mais elle veut disposer des moyens d'apporter de la liquidité au marché bancaire à très court terme. La banque centrale entend ainsi racheter des bons du Trésor à moins d'un an pour gonfler les réserves, et donc son bilan.

Eviter les variations excessives des taux d'intérêts

Commentant le manque de liquidité survenu en septembre, Jerome Powell a expliqué que "plusieurs facteurs peuvent avoir contribué à ces problèmes, mais il est clair qu'à défaut de réserves suffisantes dans le système bancaire, même une simple tension sur le marché interbancaire, peut avoir pour conséquence des variations excessives des taux d'intérêt".

Les achats du bon du Trésor mensuels démarreront mi-octobre pour la période mi-octobre/mi-novembre, a précisé la Fed, précisant que les 60 milliards de dollars sont un montant "initial".

S'agissant des opérations Repo, la Fed a annoncé à la fois des opérations bi-hebdomadaires "d'au moins 35 milliards de dollars par opération" et une opération quotidienne "initialement au moins à hauteur de 75 milliards de dollars par opération".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.