Technicolor a réalisé un premier trimestre 2021 positif

Technicolor a réalisé un premier trimestre 2021 positif
Un logo Technicolor en extérieur chez Paramount.

Boursier.com, publié le mardi 11 mai 2021 à 19h02

Technicolor a réalisé un premier trimestre 2021 positif malgré l'impact persistant de la pandémie, avec des résultats conformes aux attentes : Le chiffre d'affaires s'élève à 711 millions d'euros, soit une baisse de 3,7% d'une année sur l'autre à taux de change courants, mais une hausse de 3,6% à taux de change constants ; L'EBITDA ajusté de 43 millions d'euros, en hausse de 71,7% à taux constants, reflète des améliorations opérationnelles et financières dans toutes les activités ; L'EBITA ajusté de (1) million d'euros est en hausse de 33 millions d'euros à taux constants ; Le flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (avant résultats financiers et impôts) de (196) millions d'euros est en hausse de 118 millions d'euros à taux courants par rapport à l'an dernier. Les activités de Technicolor bénéficient d'une demande forte et croissante tirée par la nécessité d'équiper les foyers d'un accès haut débit puissant, le besoin de contenu original des studios et des plateformes de streaming, et l'appétit pour les catalogues de DVD. Les principaux défis à relever en 2021 résident dans la capacité du Groupe à livrer ses clients compte tenu des contraintes qui pèsent en matière de composants et de recrutement.

Technicolor a réalisé un premier trimestre 2021 positif malgré l'impact persistant de la pandémie, avec des résultats conformes aux attentes : Le chiffre d'affaires s'élève à 711 millions d'euros, soit une baisse de 3,7% d'une année sur l'autre à taux de change courants, mais une hausse de 3,6% à taux de change constants ;
L'EBITDA ajusté de 43 millions d'euros, en hausse de 71,7% à taux constants, reflète des améliorations opérationnelles et financières dans toutes les activités ;
L'EBITA ajusté de (1) million d'euros est en hausse de 33 millions d'euros à taux constants ;
Le flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (avant résultats financiers et impôts) de (196) millions d'euros est en hausse de 118 millions d'euros à taux courants par rapport à l'an dernier.
Les activités de Technicolor bénéficient d'une demande forte et croissante tirée par la nécessité d'équiper les foyers d'un accès haut débit puissant, le besoin de contenu original des studios et des plateformes de streaming, et l'appétit pour les catalogues de DVD. Les principaux défis à relever en 2021 résident dans la capacité du Groupe à livrer ses clients compte tenu des contraintes qui pèsent en matière de composants et de recrutement.

Les Services de Production se sont vus attribuer plusieurs nouveaux projets, permettant de sécuriser environ 90 % du chiffre d'affaires prévu pour l'exercice 2021 dans les activités Effets Visuels pour Films & Séries TV ainsi que Animation et Jeux. En outre, les gains d'efficacité opérationnelle ont continué à être récoltés, conduisant à une forte amélioration de l'EBITDA ajusté et de l'EBITA ajusté.
Le chiffre d'affaires de Maison Connectée a augmenté de 18% à taux constants, avec une demande accrue de la division câble en Amérique du Nord et plus forte que prévue en Eurasie. La pénurie actuelle de composants clés ralentit toutefois la croissance du chiffre d'affaires et réduit la rentabilité au premier trimestre. L'impact devrait s'accentuer aux cours des deuxième et troisième trimestres avant de se stabiliser au quatrième trimestre. Néanmoins, grâce aux mesures d'efficacité mises en oeuvre, les objectifs pour l'ensemble de l'année sont confirmés.
Le chiffre d'affaires des Services DVD a moins baissé que prévu, à (8)% à taux constants, soutenu par une forte demande du catalogue et une croissance de l'activité de la chaîne d'approvisionnement non liée aux disques.

Le Groupe est en bonne voie pour réaliser environ 115 millions d'euros d'économies de coûts d'ici la fin de l'exercice 2021, avec 20 millions d'euros d'économies de coûts réalisées au premier trimestre, pour atteindre un montant cumulé de 325 millions d'euros d'ici fin 2022.

Sur la base de l'activité des trois premiers mois, le Groupe est confiant dans la réalisation des objectifs annoncés dans son communiqué de presse, présentant les résultats annuels 2020, publié le 11 mars 2021.

Le chiffre d'affaires de 711 millions d'euros a progressé de 3,6% à taux constants, reflétant, comme prévu, une baisse des Services de Production de (15)%, principalement due à la diminution des chiffres d'affaires des Effets Visuels Film et Séries TV, et des Services DVD de (8)%, impactés par une baisse des volumes, mais compensée par une performance extrêmement forte de Maison Connectée, particulièrement en Amérique du Nord et en Eurasie, où la croissance du chiffre d'affaires (+34% et +29% respectivement) a été stimulée par une augmentation de la demande, ce qui a atténué la performance plus faible de l'Amérique Latine.
Au premier trimestre 2021, le Groupe a réalisé 20 millions d'euros d'économies de coûts.

L'EBITDA ajusté de 43 millions d'euros a augmenté de 72% à taux constants. Cela reflète des améliorations opérationnelles et financières dans toutes les activités, en particulier au sein de Maison Connectée, malgré des volumes d'activité plus faibles dans les Effets Visuels Film et Séries TV par rapport au premier trimestre 2020, un trimestre qui n'était pas encore affecté par la pandémie.
L'EBITA ajusté de (1) million d'euros est en hausse de 33 millions d'euros par rapport à l'an passé à taux courants, en raison de l'augmentation de l'EBITDA et de l'impact positif des mesures d'efficacité, en particulier la baisse des provisions et des amortissements, suite à la diminution des dépenses de rendu pour le cloud pour les Services de Production et la réduction des amortissements et des provisions de la propriété intellectuelle pour les Services DVD.
Les coûts de restructuration représentent (14) millions d'euros à taux courants, dont (11) millions d'euros dans les Services DVD pour les coûts d'optimisation des sites.
La variation du besoin en fonds de roulement de (191) millions d'euros reflète principalement la fin de la normalisation des conditions de paiement et l'effet saisonnier au sein de la division Maison Connectée. Avec un impact de sortie de trésorerie de (120) millions d'euros au premier trimestre 2021, Maison Connectée a terminé son cycle de réduction des délais de paiement et bénéficiera, à partir du deuxième trimestre 2021, d'une contribution au fonds de roulement normalisée et dé-risquée. Il faut également noter que les Services de Production ont recommencé à bénéficier d'acomptes de paiement, marquant le retour des studios à des commandes importantes.
Le flux de trésorerie disponible (avant résultats financiers et impôts) des activités poursuivies de (196) millions d'euros représente une amélioration de 118 millions d'euros par rapport à l'année précédente à taux courants, grâce à une amélioration significative de la performance opérationnelle de Maison Connectée, à l'amélioration du besoin en fonds de roulement des Services de Production et des Services DVD, et à la mise en oeuvre continue de notre programme de transformation des coûts.
La dette nette nominale s'élève à 1.156 millions d'euros, et la dette nette IFRS à 1.074 millions d'euros. La différence est principalement liée à la valorisation de la dette en valeur de marché à l'émission et sera annulée par des charges d'intérêts hors trésorerie sur la durée de vie de la dette.
Objectifs

La demande pour Technicolor, en particulier pour les produits haut débit de Maison Connectée et les Effets Visuels de Services de Production, devrait continuer à croître de manière significative sur le reste de l'année et en 2022.
Maison Connectée sera impactée par des problèmes de livraison de composants clés et de prix, en particulier au cours des deuxième et troisième trimestres. Les contraintes de main-d'oeuvre affecteront également les Services de Production et les Services DVD. Néanmoins, les mesures d'efficacité et l'amélioration de la logistique devraient se combiner pour augmenter les performances tout au long de l'exercice.
Après avoir réalisé 171 millions d'euros d'économies de coûts en 2020, le Groupe continuera d'améliorer son efficacité et sa productivité tout au long de la période, et continue de viser un total de 325 millions d'euros d'économies de coûts d'exploitation à horizon 2022, dont 115 millions d'euros à venir en 2021.

Technicolor continuera d'améliorer significativement ses EBITDA ajusté, EBITA ajusté et Flux de trésorerie disponible en 2021 et 2022, et compte tenu du changement récent de périmètre (cession de Post-Production) et du changement d'hypothèses de change, les prévisions 2021 et les prévisions 2022 actualisées sont les suivantes :

En 2021 :
Le chiffre d'affaires globalement stable en 2021 comparé à celui de 2020 ;
EBITDA ajusté d'environ 270 millions d'euros ;
EBITA ajusté d'environ 60 millions d'euros ;
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (avant résultats financiers et impôts) à l'équilibre ;
Ratio de levier dette nette sur EBITDA ajusté attendu sous le niveau de 4x à fin 2021.

En 2022 :
EBITDA ajusté de 385 millions d'euros ;
EBITA ajusté de 180 millions d'euros ;
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (avant résultats financiers et impôts) d'environ 230 millions d'euros.

Richard Moat, Directeur général de Technicolor, a déclaré : "Les résultats du premier trimestre 2021 de Technicolor démontrent les progrès continus de la stratégie de redressement du Groupe, et de nos Divisions qui bénéficient d'une demande forte et croissante. Les tournages de films s'accélèrent, et plus de 90% de notre carnet de commandes de projets en effets visuels et en animation pour 2021 est déjà sécurisé, en collaboration avec les studios les plus prestigieux d'Hollywood. La demande de passerelles haut débit de pointe est quatre fois supérieure à ce qu'elle était il y a 12 mois, ce qui explique l'amélioration continue des performances de notre division Maison Connectée. Notre transformation a permis d'améliorer les résultats financiers, tout en rendant le Groupe plus résilient et innovant face à la pandémie. Le Groupe maintient ses prévisions pour 2021, et confirme ses prévisions pour 2022 publiées précédemment."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.