Technicolor conclut avec InterDigital un accord sur la vente des activités Licences de brevets

Technicolor conclut avec InterDigital un accord sur la vente des activités Licences de brevets
Technicolor nouveau logo

Boursier.com, publié le jeudi 01 mars 2018 à 21h22

Technicolor a conclu un accord exclusif avec InterDigital, une entreprise de recherche et développement dans le domaine des technologies mobiles, par lequel la société s'engage irrémédiablement à acquérir les activités de Licences de Brevets de Technicolor.

Technicolor maintiendra son organisation Recherche & Innovation pour conserver la forte différentiation concurrentielle technologique de ses activités opérationnelles tout en concluant un accord de soutien financier pour la recherche avec InterDigital.

Rationnel stratégique

Cette transaction conclut le recentrage stratégique de Technicolor sur ses activités opérationnelles. Le Groupe simplifie sa structure et allouera son capital et ses ressources à ses activités opérationnelles principales (Services Entertainment et Maison Connectée).

Technicolor s'appuiera sur cette transaction pour adapter sa structure financière à son nouveau modèle économique et utilisera le produit de la vente pour se désendetter. "Cette étape est essentielle pour saisir les opportunités de croissance liées à la demande croissante de contenu premium original et au développement de contenu immersif", explique Technicolor.

Les nouvelles activités d'InterDigital dans le domaine des licences de produits électroniques grand public permettront à Technicolor de continuer à bénéficier des opportunités liées aux licences et de percevoir les futurs flux de trésorerie résultant de ses investissements continus dans l'innovation au travers de son laboratoire Recherche & Innovation. Ces flux de trésorerie seront maximisés par InterDigital, un partenaire spécialisé et reconnu dans cette activité.

L'accord inclut la vente de la quasi-totalité du portefeuille de brevets de Technicolor, excepté les brevets liés à l'activité terminaux mobiles, un petit nombre de brevets pour des technologies naissantes et certains brevets associés à des groupes de brevets. L'accord comprend également les intérêts de Technicolor dans le programme commun de licences avec Sony dans les domaines de la télévision numérique et des écrans d'ordinateurs et certains contrats portant sur des redevances. Un petit nombre de contrats, notamment ceux liés aux groupes de brevets tels que MPEG LA et HDMI seront conservés par Technicolor. Les équipes en charge des Licences de Brevets chez Technicolor seront intégrées par InterDigital qui bénéficiera ainsi de leur expertise et de leur savoir-faire uniques.

Paiement initial de 150 M$

Technicolor percevra un paiement initial de 150 millions de dollars US, auquel s'ajoutent 42,5% des flux de trésorerie futurs de l'activité d'InterDigital dans le domaine des Licences de produits électroniques grand public, au-delà des charges d'exploitation. Sur la base d'hypothèses prudentes, Technicolor a estimé ces flux de trésorerie à une valeur actuelle nette d'environ 215 M$.

Dans le cadre de cette transaction, Technicolor et InterDigital vont également conclure un accord de licences de concession perpétuelle qui permettra à Technicolor de pleinement exploiter ses activités restantes et de s'appuyer sur les brevets existants et à venir. Cet accord confèrera à Technicolor un niveau de protection de propriété intellectuelle identique à celui d'aujourd'hui. Les activités opérationnelles de Technicolor ont versé environ 15 millions d'euros de redevances à l'activité de Licences de Brevets en 2017, un niveau équivalent à celui de 2016. Sur la base de ces chiffres, Technicolor a évalué la valeur de cet accord à 108 M$.

Soutien à la recherche

Technicolor et InterDigital vont conclure un accord de coopération en matière de recherche. Les laboratoires d'Interdigital et la Recherche & Innovation de Technicolor développeront, au sein de cet accord, des programmes collaboratifs de recherche dans les domaines du codage vidéo, de la Maison Connectée et des technologies immersives. Les deux sociétés bénéficieront d'une force d'innovation commune de premier plan pour continuer à développer des technologies de pointe. L'objectif est de transformer cet accord en un partenariat de long terme.

Pendant toute la durée de la coopération, InterDigital versera à Technicolor 5 M$ par an. InterDigital investira 5 M$ supplémentaires par an dans les projets de R&D internes alignés avec les priorités de la coopération.

"Cet accord va nous permettre de nous concentrer pleinement sur nos activités opérationnelles et contient un accord de coopération pour la recherche qui s'appuie sur l'expertise de nos équipes R&D. Je suis convaincu qu'InterDigital, en tant que leader mondial dans le domaine des licences, est le bon partenaire. Nous allons bénéficier de son expertise soutenue par une R&D spécialisée pour continuer à collecter à l'avenir les revenus provenant de l'activité de Licences de Brevets. Enfin, j'ajoute que rejoindre InterDigital constitue sans aucun doute une belle opportunité pour nos employés en Licences de Brevets qui pourront continuer à y développer leur expertise incomparable", commente, Frédéric Rose, DG de Technicolor.

La transaction devrait être finalisée à la mi-2018, après que les conditions de clôture habituelles et les conditions relatives au consentement des partenaires de Technicolor soient remplies.

Impacts financiers pour Technicolor

Comme mentionné en décembre 2017, la division de Licences de Brevets est désormais une activité à la vente et, par conséquent, publiée dans les activités arrêtées ou en cours de cession. Le reste du segment Technologie -les activités de Recherche & Innovation et de Licences de marques- sont désormais enregistrées dans le segment Autres.

Une fois la transaction finalisée, Technicolor enregistrera une plus-value globalement équivalente à la valeur de la transaction dans ses comptes consolidés. Le bénéfice imposable sera en grande partie compensé par les pertes d'exploitation nettes de Technicolor en France, ce qui induira environ 10 ME d'impôt sur le revenu.

L'opération conduira à la dépréciation des titres de Thomson Licensing SAS, évalués en 2012 par un expert externe, à l'aide des méthodes DCF et des comparables, avec pour effet d'impacter les fonds propres statutaires de Technicolor et sa capacité de distribution.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.