Technicolor en fait voir de toutes les couleurs à ses actionnaires

Technicolor en fait voir de toutes les couleurs à ses actionnaires©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 décembre 2017 à 09h04

L'annus horribilis de Technicolor n'est pas terminée. La société a annoncé hier soir, après la clôture de la Bourse de Paris, que ses résultats seront inférieurs aux attentes en 2017. Il ne s'agit pas du premier avertissement de l'année. Désormais, le curseur est placé à environ 370 ME d'Ebitda, contre "420 à 480 ME" précédemment. En début d'année, le management espérait encore "460 à 520 ME". Le consensus était positionné autour de 409 ME.

En parallèle, le groupe a lancé la vente de sa division licences de brevets, afin de recentrer ses activités et ses ressources. En conséquence, les discussions commerciales concernant l'octroi de licences de brevets ont été gelées, ce qui explique, a indiqué le management, l'abandon des objectifs. Dans le même temps, Technicolor a scellé un accord transactionnel avec Samsung Electronics, dans le cadre de son action en justice pour contrefaçon de brevets en Allemagne et en France. Le segment Technologie génèrera en 2017 environ 70 ME d'Ebitda et 25 ME de trésorerie, là où les prévisions tablaient sur respectivement 115 ME et 100 ME. En 2017, les flux de trésorerie devraient se limiter à 75 ME avant impact des accords conclus dans l'affaire des tubes cathodiques, contre 150 ME visés jusque-là.

Oddo BHF considère que la vente des brevets est une bonne nouvelle, car l'activité manquait de visibilité. En revanche, compte tenu des chiffres annoncés hier soir, l'analyste craint une valorisation plancher. Il reste préoccupé par l'évolution du reste du périmètre. S'il reste acheteur du titre, sa valorisation passe de 5 à 4 euros. Plus prudent, Kepler Cheuvreux a placé son opinion sous revue. Le titre perd -3% à 2,95 euros à l'ouverture.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.