Télécoms : vers un marché à trois opérateurs en France, selon un dirigeant d'Orange

Télécoms : vers un marché à trois opérateurs en France, selon un dirigeant d'Orange©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 juillet 2018 à 13h01

Orange se dit lui aussi 'ouvert' à de potentielles discussions dans le cadre de la consolidation du secteur des télécommunications en France, mais l'opérateur historique affirme qu'il ne sera toutefois pas à l'initiative de cette concentration, a précisé son directeur financier Ramon Fernandez à l'agence 'Reuters'. "La porte est toujours ouverte pour d'éventuelles discussions (...). La France, à terme, ira vers un marché à trois opérateurs", a lancé le dirigeant, interrogé en marge des rencontres économiques d'Aix-en-Provence. Il est néanmoins "très peu probable que les scénarios qui ont pu être précédemment envisagés se matérialisent à nouveau", a nuancé Fernandez. faisant sans doute allusion à la tentative de rachat de Bouygues Telecom par Orange intervenue il y a deux ans.

"Le scénario précédent où Orange était sur le siège du conducteur me paraît très très improbable. En revanche, dans une voiture, il y a de la place pour plusieurs passagers (...) Nous verrons bien s'il faut à un moment donné s'asseoir sur un siège passager", a encore imagé le directeur financier.

Rappelons que Bouygues s'est dit dernièrement prêt à saisir d'éventuelles opportunités sur le marché des télécoms, tout en indiquant que les conditions n'étaient pour l'heure pas réunies. Lors d'un entretien accordé à 'Radio Classique', Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Telecom, avait ainsi indiqué être prêt à saisir les opportunités de fusion et acquisition. Pour qu'une opération intervienne en France, l'un des acteurs doit être vendeur, avait toutefois souligné le dirigeant, faisant notamment référence aux propos antérieurs d'Alain Weill, directeur général d'Altice Europe, qui avait fait savoir que Patrick Drahi n'avait pas l'intention de vendre SFR.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.