Tesla : il n'y a pas que Goldman Sachs dans la vie

Tesla : il n'y a pas que Goldman Sachs dans la vie©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 21 mai 2018 à 11h29

Tesla reprend un peu de hauteur avant bourse ce lundi, attendu sur un gain de plus de 2% à Wall Street après une note positive de Berenberg. Dans une note publiée ce jour, les spécialistes de la firme jugent donc crédible l'objectif de marge brute de 25% du Model 3 grand public de Tesla. Le broker souligne le rendement supérieur au Model S sur le plan des coûts de production. Le rendement du capital serait également très supérieur sur le Model 3, alors que le coût du travail serait fortement réduit, selon cette note relayée notamment par 'Reuters'. Enfin, les composants seraient moins chers sur le Model 3...

Le broker porte son objectif de cours sur Tesla de 470 à 500$, ce qui matérialise un potentiel particulièrement conséquent de plus de 80% aux cours actuels ! Il s'agit de l'objectif de cours le plus élevé sur Tesla à Wall Street. Evidemment, Berenberg conseille d'acheter l'action.

L'avis de Berenberg s'oppose à celui de Goldman Sachs. En fin de semaine dernière, GS affirmait que Tesla pourrait avoir besoin de 10 milliards de dollars de financement d'ici 2020. Alors qu'Elon Musk, charismatique patron du leader californien de l'automobile électrique, n'a eu de cesse ces dernières semaines d'assurer que le groupe n'aurait pas besoin de cash d'ici la fin de l'année, Goldman ravivait ainsi les craintes avec ces projections de moyen terme. Le géant de Wall Street juge que Tesla aura besoin d'une telle somme pour financer ses opérations de construction automobile, ses nouveaux produits, ainsi que son expansion attendue sur le marché chinois.

Le groupe de Musk a établi une unité en Chine ce mois, relate l'agence 'Bloomberg', selon laquelle Tesla se rapproche ainsi de la production de véhicules électriques dans ce pays.

David Tamberrino, analyste de Goldman Sachs, dans une note publiée jeudi, précisait que Tesla avait accès à de nouvelles obligations, des titres convertibles ou des actions, pour financer sa croissance. Néanmoins, ces choix ne sont pas sans conséquences pour les actionnaires actuels, et comportent certains risques. GS se montrait donc extrêmement prudent et recommandait de 'vendre' le titre Tesla. Il envisageait un objectif de cours de 195$ à six mois, ce qui ferait ressortir une baisse de près d'un tiers en comparaison des cours actuels !

L'analyste voit plusieurs options pour Tesla afin de refinancer sa dette et de lever des fonds incrémentaux, ce qui devrait permettre au groupe de financer son expansion. Cependant, l'émission de dette pourrait peser sur le profil de crédit du constructeur, alors que l'émission de titres ou de convertibles diluerait les actionnaires actuels...

En attendant, Elon Musk accélère ses efforts afin d'atteindre les derniers objectifs de production sur le Model 3 grand public, qui doit permettre au groupe d'accéder par ailleurs à la rentabilité. Le groupe va opérer une réorganisation en profondeur afin de réduire ses coûts et d'améliorer sa structure. Enfin, la production du Model 3 accélèrerait fortement, selon les informations révélées la semaine dernière par le blog 'Electrek'.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU