Thales conclut un contrat de matériel de défense avec les Pays-Bas

Thales conclut un contrat de matériel de défense avec les Pays-Bas©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 15 juillet 2020 à 14h35

L'agence gouvernementale néerlandaise en charge des matériels de défense (DMO) et Thales ont signé un contrat portant sur la livraison d'un radar NS100, de radars Scout Mk3 et d'un système IFF (Identification ami/ennemi).

Le NS100, un radar de surveillance multifaisceaux à deux axes, va remplacer le radar Variant sur le HNLMS Johan de Witt, l'un des LPD (transport de chalands de débarquement) en service dans la Marine royale néerlandaise. Les essais en mer du nouveau radar sont prévus pour 2023.

Le radar NS100 de Thales a été choisi en raison de ses performances et de sa technologie à antenne active AESA éprouvée. Son choix présente de nombreux avantages logistiques, dans la mesure où la Marine néerlandaise opère déjà, sur la majorité de ses navires, la dernière génération de radars AESA produits par Thales. Le NS100, qui équipe depuis 2017 l'autre LPD de la Marine néerlandaise, le HNLMS Rotterdam, sera modernisé afin d'assurer l'homogénéité des performances entre les systèmes radar des deux navires.

Le contrat inclut également la livraison d'un radar de surveillance Scout Mk3 et d'un système IFF pour le navire d'appui tactique en cours de construction pour la Marine néerlandaise. Cinq autres radars Scout Mk3 seront fournis pour les frégates de classe M opérées par les Pays-Bas et par la composante marine des forces armées belges, ainsi qu'au titre de rechanges et pour assurer la formation des opérateurs radar.

Ce contrat porte à 15 le nombre de radars Scout Mk3 en commande. Ce radar utilise un système de traitement Doppler avancé. Il offre un haut niveau de résolution et une excellente capacité de suppression des échos. Il est capable de détecter de très petits objets, même par mer formée, ou à proximité immédiate d'unités ou d'objets de plus grandes dimensions. Son faible taux de probabilité d'interception permet des opérations secrètes.

En séance, l'action Thalès s'inscrit dans les pas positifs du marché, prenant 2,4% à 71,68 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.