Theraclion : première présentation en Europe du traitement des varices par Echopulse

Theraclion : première présentation en Europe du traitement des varices par Echopulse©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 octobre 2018 à 22h06

Le Docteur Alfred Obermayer, investigateur principal de l'essai clinique de traitement des varices par échothérapie en Autriche, a présenté des résultats préliminaires au prestigieux congrès de la société allemande de phlébologie à Bielefeld, auquel 1.200 spécialistes s'étaient inscrits. L'essai de la première méthode non invasive de traitement des varices du membre inférieur vise à évaluer l'Echotherapie pour cette nouvelle indication en termes de faisabilité, d'efficacité et de tolérance.

Des données de suivi à 3 mois ont été présentées lors du Congrès de la Société allemande de phlébologie. L'étude est un suivi à partir de cas ciblant les veines saphènes supérieures, les veines saphènes accessoires, les veines perforantes, les récidives (après chirurgie, traitement par mousse et méthodes endoveineuses) et les souches à reflux. Les cas étaient réalisables, et aucune méthode d'appoint d'aucune sorte n'a été utilisée pendant l'étude. Aucun effet secondaire significatif n'a été observé et aucun médicament antithrombotique ou anticoagulant n'a été administré.

Cette nouvelle technique est la première approche non invasive dans le domaine des veines. La chaleur déposée pour obstruer une veine insuffisante est transmise par voie percutanée par ultrasons focalisés à haute intensité (HIFU). Cela signifie : pas d'incision, pas de champ stérile nécessaire et la possibilité de traiter des conditions sévères telles que les ulcères. La précision du dépôt de chaleur permet de traiter des structures très tortueuses ou des récidives difficiles à traiter chirurgicalement, explique le Docteur Alfred Obermayer - investigateur principal et chirurgien à l'hôpital Saint-Joseph de Vienne. Je suis extrêmement impressionné par cette nouvelle approche thérapeutique qui est très prometteuse.

Le Docteur Michel Nuta, Directeur Médical et VP Veins de Theraclion, ajoute : L'essai a confirmé que notre expérience de dépôt très précis de chaleur chez des milliers de patients atteints de nodules thyroïdiens et de fibroadénome du sein est reproductible dans les veines. Cela garantit une procédure parfaitement sûre, aucun effet secondaire significatif a été reporté.

Nous avons pour objectif de soumettre un dossier à la fois pour le marquage CE et auprès de la FDA d'ici la fin de 2018. Nous chercherons ensuite à proposer cette solution sur des sites clés en Allemagne, notre vitrine européenne de la thyroïde et du sein, conclut David Caumartin, Directeur Général de Theraclion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.