Theraclion : présentation à l'IVH de résultats préliminaires positifs

Theraclion : présentation à l'IVH de résultats préliminaires positifs©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 24 avril 2018 à 06h14

Le docteur Alfred Obermayer, investigateur principal d'un essai clinique en cours sur le traitement des varices en Autriche, a présenté des résultats préliminaires au prestigieux congrès "International Veins Congress" à Miami. L'étude vise à évaluer l'échothérapie de Theraclion pour cette nouvelle indication en termes de faisabilité, d'efficacité et de tolérabilité.

Des données de suivi à 3 mois ont été présentées à partir de cas ciblant les veines saphènes supérieures, les veines saphènes accessoires, les veines perforantes, les cas de récidives (après chirurgie et méthodes endoveineuses) et les moignons résiduels après éveinage présentant un reflux. Les cas se sont avérés réalisables et aucune procédure n'a été interrompue pour des raisons techniques ou médicales, aucune méthode d'appoint n'a été appliquée au cours du suivi. La plupart des cas ont été réalisés sans anesthésie. Aucun effet secondaire significatif n'a été observé et aucun médicament antithrombotique ou anticoagulant n'a été administré.

Cette nouvelle technique est la première approche non invasive dans le domaine des veines. La chaleur nécessaire pour occlure une veine insuffisante est transmise par voie percutanée par ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU). Cela signifie : pas d'incision, pas de champ stérile nécessaire et la possibilité de traiter des conditions sévères - comme les ulcères. La précision du dépôt de chaleur permet de traiter des structures très tortueuses ou des récidives difficiles à traiter chirurgicalement. Cependant, avant de standardiser cette méthode, nous avons besoin de plus grandes cohortes et un suivi considérablement plus long, commente Alfred Obermayer, médecin chercheur principal.

Nous sommes très enthousiastes de ces premiers résultats dans la première étude humaine sur le traitement des veines par HIFU, explique Michel Nuta, directeur médical, et vice-président de la division 'Veine' chez Theraclion. Ceci ouvre un nouveau chapitre dans le domaine thérapeutique des veines.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU