Theradiag : sous pression

Theradiag : sous pression
Des tubes à essai dans le laboratoire de l'Institut de recherche sur le cancer de Sutton

Boursier.com, publié le mercredi 20 décembre 2017 à 12h35

Theradiag chute de près de 12% à 2,06 euros ce mercredi sur Euronext Growth alors que la société a annoncé l'arrêt de sa filiale dédiée au développement de biomarqueurs miARN à visée de diagnostic, Prestizia, faute d'avancées valorisables, et indiqué que les discussions avec le partenaire chinois étaient au point mort. Concernant la décision d'arrêter les frais de sa plateforme technologique Prestizia, il s'agit d'un arbitrage stratégique visant à réallouer les ressources à des activités stratégiques. Portzamparc qualifie cette mesure de "demi-surprise" au regard de la consommation de de cash. "Nous estimons que cette décision permettra une économie de dépenses d'environ 600 kE dès 2019", indique le broker.

A l'inverse, l'impasse avec Hob conduit Portzamparc à revoir son scénario en privilégiant désormais l'hypothèse d'un arrêt de la collaboration. "Cela se traduit par une révision à la baisse de nos estimations de CA dès le T4 2017", indique l'intermédiaire. Au final, le broker maintient son opinion "acheter" et son cours cible de 2,90 euros sur Theradiag alors que "la cessation de la filiale Prestizia et l'amélioration du mix produit devraient avoir un impact positif sur le résultat opérationnel à moyen terme" tandis que "l'objectif de breakeven en 2018 reste largement atteignable".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.