Tikehau Capital : comptes semestriels publiés

Tikehau Capital : comptes semestriels publiés
Le logo de la société de gestion Tikehau.

Boursier.com, publié le jeudi 20 septembre 2018 à 18h41

Le Conseil de surveillance de Tikehau Capital s'est réuni le 20 septembre 2018 et a examiné les comptes consolidés au 30 juin 2018. Le total des actifs sous gestion du Groupe ressort en hausse de +1 MdE (+7%) par rapport au 31 décembre 2017 et s'élève ainsi à 14,8 MdsE au 30 juin 2018. Cette évolution est portée par des levées de fonds à hauteur de +1,5 MdE grâce au fort dynamisme de l'activité de gestion d'actifs, diminuée de distributions à hauteur de -0,6 MdE et auxquels s'ajoutent +0.1mdEUR d'effets de marché.

Les actifs sous gestion au 30 juin 2018 se répartissent entre 13,2 MdsE pour le périmètre de gestion d'actifs et 1,6 MdE pour les activités d'investissement.

Le premier semestre 2018 a été marqué par une solide dynamique de l'activité de gestion d'actifs de Tikehau Capital, en particulier via le lancement de nouveaux fonds notamment dans les domaines de l'immobilier, de la dette privée et du private equity :

TGE II (Tikehau Growth Equity II), fonds de private equity dédié à l'investissement minoritaire dans des entreprises en croissance, généralement en accompagnement de familles ou d'entrepreneurs.

TREO (Tikehau Real Estate Opportunity 2018), premier fonds immobilier discrétionnaire lancé par Tikehau Capital qui suivra une stratégie "value added" en investissant dans l'immobilier commercial, les hôtels et la promotion immobilière sur le marché européen

NOVO 2018, structuré sous la forme d'un fonds commun de titrisation ayant la qualité de fonds de prêt à l'économie et suivant une stratégie d'investissement similaire à celle du fonds NOVO 2, qui avait permis de financer une vingtaine d'ETI.

En parallèle, le Groupe a poursuivi la collecte dans ses autres fonds en cours de levée, en particulier dans le domaine de la dette privée. Dans le domaine des Stratégies Liquides, le fonds TTV (Tikehau Taux Variable) affiche pour sa part une bonne dynamique et a dépassé le cap des 2 MdsE d'actifs sous gestion à fin juin 2018.

La forte progression des actifs sous gestion sur le premier semestre est portée par une collecte nette solide et équilibrée de +2,1 MdsE. Les quatre lignes de métier de l'activité de gestion d'actifs ont enregistré une collecte nette positive sur la période : dette privée (+0,8 MdE), immobilier (+0,3 MdE), stratégies liquides (+0,5 MdE) et private equity (+0,5 MdE).

A cette collecte élevée viennent s'ajouter des effets de marché pour +0,2 MdE, alors que les distributions intervenues au cours de la période s'élèvent pour leur part à -0,5 MdE.
Ainsi, au 30 juin 2018, les actifs sous gestion du périmètre de gestion d'actif sont en hausse de +1,8 MdE (soit +15,8%) pour atteindre 13,2 MdsE, contre 11,4 MdsE au 31 décembre 2017. Les actifs sous gestion générant des commissions s'élèvent à 10,7 MdsE au 30 juin 2018, en progression de +16,3% depuis le 31 décembre 2017.

Conformément à sa stratégie consistant à garantir un alignement d'intérêts croissant entre son management, ses actionnaires et ses clients-investisseurs, Tikehau Capital alloue une part croissante de ses ressources à des engagements dans ses propres fonds. Au cours du premier semestre 2018, le Groupe a ainsi engagé un total de 0,6 MdE dans ses stratégies de gestion d'actifs.

A noter que la croissance des actifs sous gestion au 30 juin 2018 ne tient pas compte d'initiatives lancées au premier semestre mais dont les effets positifs se concrétiseront d'ici la fin de l'année.
Les revenus des activités de gestion d'actifs s'élèvent à 35,8 ME contre 25,1 ME au 30 juin 2017, soit une progression de 42,6% sur un an. Cette forte croissance reflète la hausse marquée des actifs sous gestion générateurs de revenus.

La croissance des revenus des activités de gestion d'actifs est intervenue dans un contexte d'évolution maîtrisée des coûts. Au premier semestre, les coûts opérationnels ont progressé de +18,0% (contre +42,6% pour les revenus). Cette augmentation est intervenue dans le cadre de la poursuite du développement de la plateforme de gestion d'actifs, en particulier avec les recrutements de profils expérimentés et hautement qualifiés, notamment en immobilier et en private equity.

En conséquence, le taux de marge opérationnelle des activités de gestion d'actifs est multiplié par 2,2 en passant de 11,6% à 25,7% sur la période (+14,1 points) reflétant le fort levier opérationnel dont bénéficie cette activité. Le résultat opérationnel de ces activités est multiplié par près de 3,2 fois pour atteindre 9,2 ME pour le premier semestre 2018.

Sur le premier semestre 2018, les investissements réalisés par l'ensemble des fonds s'élèvent à 1,5 MdE, soit un montant comparable à celui du premier semestre 2017, reflet d'une sélectivité toujours forte dans le déploiement des fonds. A titre d'exemple, la prise de participation minoritaire aux côtés du management dans Nexteam Group, acteur majeur de l'usinage de pièces complexes et métaux durs pour les industries aéronautique et spatiale, annoncée en mai, a été rapidement suivie d'une opération de croissance externe.

Juste valeur

Les revenus des activités d'investissement sur le premier semestre 2018 s'élèvent à -36 ME.
Les revenus liés aux variations de juste valeur sont négatifs à hauteur de -71,8 ME au premier semestre, s'expliquant en particulier par les variations défavorables liées aux participations dans Eurazeo et DWS.
Les revenus liés aux dividendes, coupons et distributions s'élèvent pour leur part à 35,8 ME, soit une hausse significative de 55,7% sur un an.

Pour mémoire, le premier semestre 2017 avait bénéficié de 32,4 ME de revenus non-récurrents ainsi que d'effets positifs de variation de juste valeur.

Après prise en compte des coûts opérationnels à hauteur de -36,4 ME ainsi que de la quote-part de résultat net des sociétés mises en équivalence pour +0,5 ME, les activités d'investissement au 30 juin 2018 enregistrent une perte opérationnelle de -71,9 ME.

L'évolution du résultat net part du Groupe au 30 juin 2018 reflète notamment l'évolution des résultats des activités d'investissement sur le semestre.
Il intègre également des intérêts financiers à hauteur de -12,6 ME ainsi qu'une charge non-récurrentes de -3,2 ME liée à des attributions d'actions gratuites. La charge d'impôts s'élève pour sa part à -2,2 ME et les intérêts minoritaires représentent -0,6 ME. Ainsi, le résultat net part du Groupe s'élève à -81,4 ME au 30 juin (contre +85,9 ME un an plus tôt).

Au 30 juin 2018, les capitaux propres du Groupe s'élèvent à 2,3 MdsE contre 2,5 MdsE au 31 décembre 2017. Le portefeuille d'investissement de la Société ressort à plus de 1,9 MdE (contre 1,6 MdE au 31 décembre 2017).

Au sein du portefeuille d'investissement de Tikehau Capital sur une base consolidée, les investissements du Groupe dans ses propres stratégies ressortent à 688 ME au 30 juin 2018 en augmentation de 176 ME soit +34% depuis le 31 décembre 2017. Cette part des investissements dans les lignes de métier du Groupe a vocation à augmenter dans les années à venir en lien avec la stratégie du Groupe et au rythme des lancements de nouveaux fonds, comme lors du premier semestre 2018.

Au 30 juin 2018, le Groupe affiche une position de trésorerie de 539 ME sur une base consolidée contre 975 ME au 31 décembre 2017. Cette évolution reflète notamment les investissements réalisés par Tikehau Capital dans les fonds lancés par le Groupe au cours du premier semestre 2018, ainsi que l'investissement réalisé dans DWS. L'endettement financier est quant à lui quasiment stable à 554 ME contre 548 ME à fin décembre 2017, avec un niveau de gearing de 24%.

Perspectives

Les perspectives pour le second semestre 2018 traduisent la montée en puissance et la concrétisation des initiatives lancées au premier semestre et s'inscrivent dans la continuité des ambitions annoncées

Le second semestre de l'exercice 2018 devrait être marqué par une accélération de la croissance des actifs sous gestion, concrétisant la dynamique engagée au premier semestre. Plusieurs succès ont ainsi d'ores et déjà été enregistrés au mois de juillet 2018, avec par exemple le dépassement du cap du milliard d'euros d'engagements par le fonds de dette privée Tikehau Direct Lending IV (TDL IV), ou encore le lancement par Tikehau Capital Europe de son quatrième CLO, pour un montant de 412 ME. Le Groupe a également signé récemment un mandat dédié en dette privée avec un investisseur institutionnel pour un montant de 400 ME.

Tikehau Capital poursuivra sur le second semestre la mise en oeuvre de son plan d'action visant à créer de la valeur pour ses actionnaires et investisseurs, au travers des axes de développement suivants :

Renforcer l'empreinte internationale, en faisant progresser encore la part des clients internationaux dans les encours du périmètre de gestion d'actifs, en s'appuyant sur sa plateforme et ses équipes locales. Le Groupe bénéficiera ainsi de la montée en puissance des bureaux récemment ouverts à l'étranger, notamment Madrid et New York.

En partenariat avec Groupama AM et le Fonds européen d'investissement (FEI), le Groupe finalise le lancement d'un fonds de financement de l'économie. Ce nouveau fonds sera dédié au financement senior de PME principalement françaises. Il accompagnera des opérations de développement international, d'investissement, de croissance organique et/ou externe.
Pour les activités de private equity : cela se traduit par une accélération des levées initiées au premier semestre dans les nouveaux fonds et la poursuite de la structuration de l'activité avec l'arrivée d'Emmanuel Laillier comme Head of Private Equity en septembre ;
Pour les activités immobilières, au-delà de l'accélération des levées initiées au premier semestre, l'entrée en négociations exclusives annoncée ce jour pour l'acquisition de Sofidy (voir communiqué de presse dédié) est une opération de croissance externe structurante qui devrait permettre à Tikehau Capital d'accélérer rapidement et efficacement sa présence sur ce marché.

Sur la base des opérations réalisées ou en cours de concrétisation, Tikehau Capital a pour objectif, hors acquisition de Sofidy, d'atteindre 16,5 MdsE d'actifs sous gestion d'ici la fin 2018, soit une croissance de 20% des actifs sous gestion sur la totalité de l'exercice. En tenant compte de l'acquisition de Sofidy, l'objectif serait porté à plus de 21 MdsE, et conduirait le Groupe à dépasser son objectif de 20 MdsE d'actifs sous gestion dès 2018, soit avec deux années d'avance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.