Total : en repli avec le pétrole

Total : en repli avec le pétrole
Des CRS devant le dépôt de carburant de Bassens, près de Bordeaux, le 19 octobre 2010...

Boursier.com, publié le jeudi 12 septembre 2019 à 12h14

Dans un marché hésitant à quelques minutes de la décision de la BCE, Total recule de 1,1% à 46,6 euros, pénalisé par la chute des cours de l'or noir. Le brut pâtit depuis mardi du limogeage par Donald Trump de son conseiller à la Sécurité nationale John Bolton. Le départ de ce "faucon", partisan d'une ligne dure avec l'Iran ou la Corée du Nord, a entraîné des rumeurs selon lesquelles le président américain pourrait alléger les sanctions contre l'Iran et entamer des négociations avec Téhéran. Donald Trump préparerait même une rencontre avec le président iranien Hassan Rohani avant la fin de ce mois de septembre, selon des sources citées par l'agence 'Bloomberg'.

Une détente entre Washington et Téhéran pourrait donner le signal d'une reprise des exportations iraniennes de pétrole, dans un marché déjà saturé et fragilisé par le ralentissement de la croissance mondiale.

En outre, en amont d'une journée investisseurs prévue le 24 septembre à New York, Jefferies a confirmé sa recommandation 'achat' sur la major avec un objectif de cours de 57 euros. Alphavalue a également réitéré son conseil 'achat' avec une cible ajustée de 55,4 à 56 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.