Total Gabon : le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'est élevé à 95 M$

Total Gabon : le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'est élevé à 95 M$©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 13 novembre 2020 à 07h31

Le prix de vente moyen de la qualité de pétrole brut commercialisée par Total Gabon s'est élevé à 41,3 $/b au troisième trimestre 2020, en forte hausse par rapport au deuxième trimestre 2020.
Pour les 9 premiers mois de 2020, le prix de vente moyen s'est élevé à 33,6$/b, en baisse de 46% par rapport aux 9 premiers mois de 2019.

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon s'est élevée au troisième trimestre 2020 à 25.300 barils par jour, stable par rapport au deuxième trimestre 2020. Le gain lié au redémarrage du compresseur du champ d'Anguille a été impacté par les limitations imposées par les quotas OPEP+ et le déclin naturel des champs.

Sur les 9 premiers mois de 2020, la part de production de pétrole brut liée aux participations de Total Gabon s'est élevée à 26 200 barils par jour, en baisse de 19% par rapport aux neuf premiers mois de 2019. Celle-ci s'explique principalement par :
l'indisponibilité du compresseur du champ d'Anguille, notamment au deuxième trimestre,
une indisponibilité partielle des installations liée à des problèmes de compression et à l'ensablement de puits sur le secteur non opéré de Grondin,
les limitations imposées par les quotas OPEP+, principalement au troisième trimestre,
le déclin naturel des champs, partiellement compensée par :
l'apport de la campagne d'interventions sur puits du premier trimestre sur le secteur opéré.

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2020 s'est élevé à 95 M$, en progression de 28% par rapport au deuxième trimestre 2020. Cette progression s'explique principalement par l'amélioration du prix moyen de vente.

Le chiffre d'affaires des 9 premiers mois de 2020 ressort à 282 M$, en baisse de 54% par rapport à celui des neuf premiers mois de 2019, impacté principalement par la baisse des prix entre ces deux périodes, le ralentissement de la production et un programme d'enlèvement du brut moins favorable.

Flux de trésorerie

Le flux de trésorerie d'exploitation du troisième trimestre 2020 s'élève à 19 M$, en recul de 39% par rapport au deuxième trimestre 2020, en raison principalement de la hausse du besoin en fonds de roulement notamment sur le poste clients liée à la remontée des prix.

Sur les 9 premiers mois de 2020, le flux de trésorerie d'exploitation s'établit à 105 M$ en recul significatif par rapport aux neuf premiers mois de 2019, en raison principalement de la baisse des prix et de la production. Malgré le contexte défavorable et hors paiements des dividendes, la trésorerie est en progression de 16 M$ sur les 9 premiers mois de 2020.

Les investissements pétroliers s'élèvent à 25 M$ au troisième trimestre 2020 et à 46 M$ sur les neuf premiers mois de 2020, en baisse de 65% par rapport aux neuf premiers mois de 2019. Ils comprennent principalement des travaux d'intégrité, une campagne d'interventions sur puits du secteur opéré, ainsi que pour le champ de Grondin, l'installation d'un gazoduc destiné dans un premier temps à améliorer l'activation gas-lift de puits et la reprise de la conversion pour passer l'activation de puits de gas-lift en pompes de fonds de puits. Les travaux pour la mise en service du gazoduc ont démarré au cours du troisième trimestre.
Le résultat net s'établit à 11 M$ au troisième trimestre 2020 et à (46) M$ pour les neuf premiers mois 2020, principalement impacté par la baisse des prix et de la production.

Gouvernement d'entreprise

L'Assemblée générale ordinaire des actionnaires de Total Gabon s'est réunie le 21 septembre 2020 à Libreville et a approuvé le versement d'un dividende net d'impôt de 44,44 dollars par action.
Ce dividende a été mis en paiement pour une contrevaleur de 37,70 euros par action sur la base du cours du dollar de la Banque centrale européenne du 21 septembre 2020 fixé à 1,1787 dollars pour un euro.

A la suite de la double crise sanitaire et pétrolière, la société a communiqué le 20 avril 2020 sur la mise en place d'un plan d'action visant à réduire de manière substantielle ses dépenses et ses investissements pour l'exercice 2020. Ce plan n'a pas été modifié et sa mise en oeuvre s'effectue comme prévu.

Contrôle fiscal

Le 2 octobre 2020, la Société a reçu l'avis de mise en recouvrement de 22,7 M$ dans le cadre du contrôle fiscal dont la Société a fait l'objet en 2019 pour les exercices 2014 à 2017. Son règlement au quatrième trimestre 2020 clôture cette procédure.

Recentrage des activités de la Société sur ses actifs opérés

Le projet de cession d'actifs annoncé le 30 juillet 2020 par la Société poursuit son cours. Le prix de la transaction ne remet pas en cause la valorisation des actifs retenue dans les comptes de Total Gabon. Les critères de la norme IFRS 5 "Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées" ont été remplis au cours du troisième trimestre 2020 ; l'arrêt de l'amortissement a un impact non significatif sur le résultat trimestriel. Des informations quantitatives et qualitatives relatives au périmètre cédé seront présentées dans les états financiers annuels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.