Total : nouveau rebond de 5%

Total : nouveau rebond de 5%©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 02 avril 2020 à 13h59

Total prolonge son mouvement de rattrapage, en hausse de 5% à 37 euros ce jeudi. Le titre de la major pétrolière limite ainsi son retard à 28% depuis le 1er janvier en Bourse de Paris... La groupe profite du sursaut des cours du Brent à plus de 27$ ce jour, alors que les prix de l'or noir viennent de subir le pire trimestre de leur histoire avec un effondrement des 2/3 en l'espace de 3 mois sur le marché du brut.

Donald Trump a dit s'attendre la nuit dernière à ce que la Russie et l'Arabie saoudite concluent dans les prochains jours un accord sur la production de pétrole afin de mettre fin à la guerre des prix que se livrent Moscou et Riyad qui a selon lui "ravagé" l'industrie pétrolière mondiale.
"Je pense qu'ils vont régler cela dans les prochains jours (...) Elles savent toutes les deux ce qu'elles doivent faire", a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse à la Maison blanche. "Dans le monde entier, l'industrie pétrolière a été ravagée", a souligné le président américain, alors que les prix du brut ont atteint un plus haut de 18 ans... Il a ajouté vouloir que l'industrie pétrolière redevienne "comme elle était auparavant". La Russie et l'Arabie saoudite vont finir par conclure un accord "à un moment donné", a dit Donald Trump, "parce que c'est une très mauvaise situation pour la Russie, très mauvaise pour l'Arabie saoudite".

Un peu plus tôt, le président russe Vladimir Poutine avait appelé les pays producteurs et consommateurs de pétrole à "trouver une solution", face à l'effondrement des cours.
La demande mondiale de pétrole a plongé de 20% à 25% ces dernières semaines en raison de la crise du Covid-19, selon les experts. Malgré cela, la guerre des prix entre l'Arabie saoudite et la Russie entraîne une hausse de l'offre de brut sur des marchés où les stocks débordent. Ainsi, les stocks américains publiés mercredi pour la semaine close au 27 mars, ont montré une envolée de 13,8 millions de barils à 469,2 mb, contre un consensus de +3,3 mb.

Plan d'actions

Malgré sa solidité financière et opérationnelle, le groupe Total a annoncé un plan d'actions à mettre en oeuvre immédiatement dans un contexte de prix du pétrole de l'ordre de 30$ le baril. Total va ainsi réaliser des économies de Capex organiques de plus de 3 milliards de dollars, soit plus de 20%, de façon à ce que les investissements nets 2020 soient inférieurs à 15 G$. Ces économies portent pour l'essentiel sur les Capex flexibles à cycle court qui peuvent être arbitrés contractuellement avec un délai très court...

Le management va également faire des économies de 800 M$ en 2020 sur les coûts opératoires par rapport à 2019 au lieu des 300 M$ annoncés précédemment, et va suspendre son programme de rachat d'actions : la société avait annoncé le rachat de 2 G$ en 2020 dans un environnement à 60$/b ; elle a racheté 550 M$ au cours des deux premiers mois.

Sur le front des dernières notes d'analystes, le broker Berenberg vise désormais un cours cible de 35 euros, contre 60 euros auparavant. Bernstein était auparavant repassé de 'neutre' à 'surperformance' en ciblant un cours de 38 euros...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.