Total : nouvelle cession au Nigeria

Total : nouvelle cession au Nigeria©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 18 janvier 2021 à 08h08

Total continue à se développer dans les renouvelables et à se défaire, dans le même temps, d'actifs pétroliers. Le groupe annonce ainsi ce matin la cession de sa participation de 10% dans le permis Oil Mining Lease (OML) 17 à la société nigériane TNOG Oil & Gas Limited, une entité affiliée à Heirs Holdings Limited et à Transnational Corporation of Nigeria Plc (Transcorp). L'opération atteint environ 180 millions de dollars, dont environ 150 millions de dollars ont été payés à la clôture de la transaction et le solde faisant l'objet de paiements différés. Le bloc a produit environ 2.500 barils équivalent pétrole par jour en quote-part Total en 2020.

Total continue à se développer dans les renouvelables et à se défaire, dans le même temps, d'actifs pétroliers. Le groupe annonce ainsi ce matin la cession de sa participation de 10% dans le permis Oil Mining Lease (OML) 17 à la société nigériane TNOG Oil & Gas Limited, une entité affiliée à Heirs Holdings Limited et à Transnational Corporation of Nigeria Plc (Transcorp). L'opération atteint environ 180 millions de dollars, dont environ 150 millions de dollars ont été payés à la clôture de la transaction et le solde faisant l'objet de paiements différés. Le bloc a produit environ 2.500 barils équivalent pétrole par jour en quote-part Total en 2020.

"Cette transaction s'inscrit dans notre stratégie de gestion active de nos assets pour poursuivre l'amélioration de notre portefeuille", affirme Jean-Pierre Sbraire, directeur financier de Total.

Au Nigeria, Total détient une participation de 10% dans plusieurs blocs onshore opéré par Shell Petroleum Development Company (SPDC, 30%), aux côtés de la Nigerian National Petroleum Corporation (55%) et Nigerian Agip Oil Company Limited (5%). Depuis 2010, Total a cédé ses participations dans douze blocs terrestres à des sociétés nigérianes, répondant ainsi à l'objectif du gouvernement fédéral du Nigeria d'accroître la position des sociétés nationales dans le secteur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.